La Bibliothèque de Xavier Dorison

Chaque semaine, un auteur ou une autrice répond à six questions sur ses lectures, ses inspirations et nous dévoile sa bibliothèque.

Par l'équipe Dargaud

La Bibliothèque de ...

Xavier Dorison a su s’imposer comme l’un des scénaristes les plus imaginatifs du 9e art, passant du western (Undertaker ou encore W.E.S.T., co-scénarisé avec Fabien Nury) à la grande aventure (Long John Silver) ou à la "French fantasy" (Aristophania).
Il a bien voulu nous dévoiler une partie de sa bibliothèque !

Avec Aristophania, Xavier Dorison inaugure une saga de French fantasy en quatre tomes, qui navigue entre fantastique flamboyant et réalisme social, entre merveilleux et romantisme noir. Bienvenue en Azur, mais attention à ses dangers... Dans un décor à la Pagnol, Xavier Dorison et Joël Parnotte transforment la rencontre d'une "Mary Poppins" - en un peu plus sombre - et d'enfants tout droit sortis de Dickens en un récit unique, riche en rebondissements et en surprises...

Xavier Dorison

Quelle est la première bande dessinée que vous avez lue ?

Xavier Dorison : C’est l’album N°7 des gags de Boule & Bill, une des rares bandes dessinées du « coin lecture » de ma classe de CP. Pour autant que je me souvienne, m’installer dans cet espace « en marge », à part, était déjà pour moi un moyen d’allier plaisir, imagination et une forme de retrait d’un univers scolaire que j’appréciais peu.

Boule et Bill de Jean Roba

Quel livre vous a le plus marqué ? Quelle bande dessinée vous a le plus inspiré ?

X. D. : Il y a les œuvres lues étant enfant qui marquent parce que, par naïveté ou par ouverture d’esprit, on est plus accueillant aux émotions générées par ces œuvres, et là je pense immanquablement à La Ferme Des Animaux d’Orwell ou à L’Ile Au Trésor de Stevenson. En BD, ce sont d’abord les comics qui me marquent le plus, les X-Men par Byrne & Claremont, Spider-Man par Ross Andru ou encore Iron-Man à l’ère John Romita Jr. Adulte, ce sont les textes de Thich Nhat Hanh qui m’ont le plus marqué, tout simplement parce qu’ils ont changé ma façon de voir le monde.

De sa lecture de L'Île au Trésor de Stevenson, est née la série Long John Silver avec Mathieu Lauffray :

Dans quelle bande dessinée auriez-vous aimé vivre ?

X. D. : Dans le garde manger du tome 1 du Vent dans les Saules de Michel Plessix… Ou la cuisine du docteur Kilikil de QRN sur Bretzelburg ou encore le banquet d’une fin d’Astérix. On y retrouve l’aventure, les amis et… un bon gueuleton !

La dernière bande dessinée que vous avez lue ?

L’homme qui tua Chris Kyle de Nury et Brüno. Chaque case, chaque découpage, chaque dessin fait mouche. L’épure et l’inventivité de l’album m’ont bluffé. Et si on y ajoute la puissance de cette relecture et sa capacité à symboliser le grand mensonge narratif de spectacle violent dans lequel vit l’Occident, on obtient un album exceptionnel.

L'homme qui tua Chris Kyle, par Fabien Nury et Brüno

La bande dessinée que vous offririez ?

À un néophyte, n'importe quel album de Calvin & Hobbes. Waterson est un Mozart de la bande dessinée. À un amateur plus pointu, le premier Dark Knight Returns de Miller, parce que cet album a tout simplement été une claque et une révolution.

Calvin et Hoppes


Merci à Xavier Dorison d'avoir pris le temps de répondre à nos questions !

Pour (re)découvrir son oeuvre et ses actualités, nous vous donnons rendez-vous sur la page qui lui est dédiée et en librairie avec le nouvel album de sa "French fantasy" Aristophania !

À lire sur le sujet

Nos vidéos

Interviews, immersions, coups de coeur... le meilleur de bande dessinée en vidéo !

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut