Vendée Globe 2020, un départ pas comme les autres…

Ce dimanche 8 novembre 2020 a lieu le départ du Vendée Globe, l’« Everest des mers », la course mythique autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance.

Par l'équipe Dargaud

histoires-du-vendee-globe

Ce dimanche matin ensoleillé de novembre est une journée de fête dans le vieux port des Sables d’Olonne. Les skippers, après avoir étudié la météo (beau soleil, vent médium, conditions idéales pour ce départ !), disent au revoir à leurs proches et préparent leurs voiles pour le départ.

Les aficionados de la voile, les amis de la mer et les touristes admirent les navires prêts à prendre le large pour une course qui durera "au minimum 59 jours" d’après Alex Thomson, l’un des favoris de cette aventure.

La foule sur le ponton du départ du Vendée Globe

Puis, un par un, chaque bateau largue les amarres, quitte le ponton pour remonter le chenal et ainsi regagner l’océan pour être prêt à franchir la ligne de départ à 13h02.

Chenal des Sables d'Olonne

Le vieux port, les bords du chenal, les quais et la plage sont bondés. Les spectateurs sont nombreux à être venus acclamer les marins. Ils viennent des alentours ou parfois de très loin, ils sont jeunes ou moins jeunes, emmitouflés dans des bonnets et écharpes car le vent se lève... et tous, ils sont venus encourager les aventuriers des mers.
Une multitude de petites embarcations à voile ou à moteur attend sagement au large du chenal, guettant la sortie de chaque imoca et de son skipper pour un dernier salut avant des mois de solitude.

Le départ des bateaux pour la course du Vendée Globe

Cette année, 33 skippers et leurs voiliers seront présents sur la ligne de départ de la course au large des côtes vendéennes.
Mais en cette année 2020, tout ne se passe pas comme prévu. Alors pour que chacun puisse prendre soin de lui et des autres, le départ se fera sans public. Les skippers, leurs proches et leurs équipes sont confinés depuis 10 jours. Pas question de mettre en péril 4 années de travail. Le public ne pourra pas partager ce moment magique. C'est un départ à huis-clos.

Le départ des bateaux pour la course du Vendée Globe

Alexandre Chenet et Renaud Garreta, deux auteurs qui ont vécu plus d’un départ du Vendée (oui, dans le milieu, on l’appelle le Vendée ou le VG), proposent un reportage, le récit de cette aventure sportive et humaine qui a lieu tous les quatre ans seulement. Ils se sont nourris des témoignages d’une dizaine de marins parmi lesquels Michel Desjoyeaux, François Gabart, Samantha Davies ou Armel Le Cléac’h, dernier vainqueur en date. Quatre ans plus tard, à l’occasion de l’édition 2020 de la compétition, Chenet et Garreta proposent une nouvelle version de leur album.

Nous nous sommes dit qu’il serait intéressant d’évoquer les nouveaux skippers qui participeront à la course. Alexandre Chenet et Renaud Garreta

Cette nouvelle édition est l’un des livres de référence sur le Vendée Globe, à l’intention d’un public aussi bien néophyte que spécialiste. Les auteurs allient pédagogie et plaisir tout en s’astreignant à une rigueur et une précision absolues.
Alors même si nous ne pourrons pas être présents sur la berge, encourageons les skipper en partageant leurs récits !
Bonne course à tous !

Histoires du Vendée Globe est disponible en libraires grâce au "clique et collecte" ! N'hésitez pas également à consulter le site de votre libraire de quartier, ou notre carte des libraires.

À lire sur le sujet

Nos vidéos

Interviews, immersions, coups de coeur... le meilleur de bande dessinée en vidéo !

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut