Ira Dei : bruit, sang, fureur...

Entre épopée historique et grande aventure épique, Ira Dei est une fresque haute en couleur dans laquelle résonnent le fracas des armes et la folie des passions humaines. Retour sur l'histoire et les personnages de cette saga médiévale.

Par l'équipe Dargaud

Ira Dei 4

Plongez dans la Sicile du XIe siècle, au coeur de la sanglante conquête menée par l’Empire byzantin. L’île, aux mains des musulmans, est le théâtre d’affrontements brutaux, de complots et d’ambitions démesurées. Les alliances nouées changent de jour en jour.

La rigueur du scénario de Vincent Brugeas, ancien professeur d’histoire reconverti en scénariste, est servie par le trait puissant de Ronan Toulhoat qui nous régale de cases à la mise en scène spectaculaire.

Extrait d'Ira Dei de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat

Le dessinateur s’affranchit du cadre habituel de la planche pour donner à son graphisme liberté et ampleur, dans l'esprit de ses maîtres Moebius et Jack Kirby.

J’ai beaucoup regardé Tirésias, de Christian Rossi, avec ses décors très chaleureux, ses grands panoramas... J’ai trouvé aussi cette façon de faire de la nature un protagoniste à part entière dans Le Marquis d’Anaon de Matthieu Bonhomme. C’était exactement ce que je recherchais, et c’était aussi une façon de sortir de ma zone de confort : jusqu’ici, mes albums étaient très urbains. Dans Ira Dei, j’ai pris un immense plaisir à faire en sorte qu’on sente la beauté de la nature...

Ronan Toulhoat pour Dargaud le Mag

Les couleurs, aussi flamboyantes que surprenantes, passent de bleus nocturnes à des orange inattendus qui confortent l’ambiance dramatique du récit.

Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat nous entraînent dans un monde peu exploré par la bande dessinée, celui de la Méditerranée du XIe siècle.

On est parti du personnage de Robert le Diable, une figure légendaire du Moyen Âge que certains assimilent au père de Guillaume le Conquérant. Vincent est historien de formation, gros dévoreur d’ouvrages historiques, et il a tout de suite vu qu’il y avait là un matériau génial. Les petites bandes de quelques dizaines de mercenaires normands qui écumaient la Méditerranée, les Byzantins, les Arabes... Effectivement, Ira Dei aborde un environnement et des ambiances très peu explorés en bande dessinée.

Ronan Toulhoat pour Dargaud le Mag

Les auteurs ajoutent une touche d’exotisme à une épopée historique pleine de bruit et de fureur, habitée par des personnages plus grands que nature qui naviguent entre force brute, rouerie politicienne et machiavélisme, autant de qualités (ou de défauts, au choix) indispensables à leur survie...

En attendant de retrouver l'intégralité de cette saga historique en librairie, nous vous offrons les premières pages du tome 1 !

À lire sur le sujet

Nos vidéos

Interviews, immersions, coups de coeur... le meilleur de bande dessinée en vidéo !

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut