Bootblack : entre Gangs of New York et les Peaky Blinders

Suite et fin de ce diptyque au cœur de la mafia new-yorkaise, par l’auteur de Giant !

Par l'équipe Dargaud

bootblack-tome-2-bootblack

Allemagne, 1945. Le héros de cette histoire se nomme Altenberg, mais il préfère qu’on l’appelle Chrysler, Al Chrysler.

Il y a longtemps, il cirait les chaussures sur les trottoirs de New York. On le surnommait alors « Bootblack ».

Bootblack, le cireur de chaussures

Fils d’immigrés venus chercher une vie meilleure sur cette terre promise qu’est l’Amérique, Al a connu l’école de la rue, les fréquentations douteuses et les petits boulots avant de faire un détour par la case prison.

Désormais, le voilà soldat, engagé dans la lutte contre les nazis. Pour oublier la guerre et ses horreurs, il repense souvent à l’époque où il n’était qu’un gamin des rues et revoit surtout le visage de Maggie, la femme de sa vie, devenu un simple reflet fragile dans sa mémoire.

Entre passé et présent, Mikaël nous offre la vision fascinante d’un New York mythique, à la fois réaliste et onirique, baigné de couleurs sépia et emprunt de nostalgie.

Un album émouvant qui confirme l'immense talent de l'auteur de Giant. Mikaël travaille déjà sur le prochain cycle, qui se déroulera cette fois-ci à Harlem et avec une héroïne féminine !

Une fois de plus, Mikaël décrit à la perfection l’envers du rêve américain - Ouest France

En attendant de vous rendre chez votre libraire, nous vous offrons les premières pages du dernier volet de Bootblack. Bonne lecture !

À lire sur le sujet

Nos vidéos

Interviews, immersions, coups de coeur... le meilleur de bande dessinée en vidéo !

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut