Matteo Ricci

  • 16,00€
  • 56 pages

Pékin, début du XVIIe siècle.

Le père Matteo Ricci, un jésuite italien, est tombé amoureux de la Chine. On le surnomme d'ailleurs « le Lettré du lointain Occident ».

Depuis dix-huit ans, il parcourt ce pays afin de servir Dieu. Respectueux des coutumes et des religions qui ne sont pas les siennes, il poursuit un rêve : rencontrer l'Empereur en personne.

Mais la route est longue et semée de dangers jusqu'à la Cité interdite, la demeure du Fils du Ciel... Les complots, les intrigues de palais, les jalousies et les violences sont autant d'obstacles qui se dressent sur son chemin. Sans compter le rôle trouble de Don Herrera, un membre de la Sainte Inquisition, qui ne cherche qu'à convertir les « sauvages » que sont, à ses yeux, les Chinois.

Jean Dufaux et Martin Jamar, dont le graphisme réaliste et sensuel plonge le lecteur au coeur du récit, redonnent vie à un personnage historique adepte de tolérance, d'ouverture à la différence et du dialogue entre les civilisations. Autant de convictions qui prennent tout leur sens dans notre société fracturée d'aujourd'hui...

Public :
Tous publics
Date de parution :
16.09.2022
Collection :
Hors Collection Dargaud
Format :
241 x 318 mm
Nombre de pages :
56 pages
Type de façonnage :
BD Couverture Cartonnée
ISBN/EAN :
9782505086994

Revue de presse

Ils ont aimé...

Asialyst le 18/09/2022

un véritable récit d’aventure qui nous plonge dans la cour impériale chinoise du XVIIème siècle.

Lire l'article sur Asialyst

Où acheter ce livre ?

Version papier

16,00€
Ajouter à ma liste d’envies
matteo-ricci

Les auteurs

À lire sur le sujet

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
Notre Charte de protection des données personnelles est disponible ici.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.
Notre Charte de protection des données personnelles est disponible ici.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut