Christophe Blain

Christophe Blain
Dessin . Scénario . Couleurs

Date de naissance : 10/08/1970

Biographie de Christophe Blain

Christophe Blain est né en 1970. Trois semaines en fac de droit, deux années en école de graphisme et une courte immersion dans l'art contemporain aux Beaux-Arts de Cherbourg n'auront heureusement pas raison de sa vocation : le dessin, en général, et la bande dessinée en particulier. La fréquentation de l'atelier des Vosges, où il côtoie la nouvelle génération d'auteurs des années 1990 (Sfar, Bravo, Trondheim, David B., Satrapi, etc.), le décide enfin à se consacrer au neuvième art, dans lequel il fait une entrée remarquée en 1997 avec "La Révolte d'Hop-Frog" (Dargaud, scénario de David B.) avant d'obtenir la reconnaissance publique et critique avec les séries "Isaac le Pirate", "Socrate le demi-chien" et "Gus" (Dargaud).

En 2008, Christophe Blain s'essaie à la réalisation avec le clip vidéo du single "Comme un Manouche sans guitare", de l'album éponyme de Thomas Dutronc (Mercury Records).

En 2010 sort le premier volet du diptyque "Quai d'Orsay, chroniques diplomatiques" (Dargaud) avec Abel Lanzac, coscénariste, qui lui confie ses expériences au ministère français des Affaires étrangères lors de l'ère Villepin ; il les retranscrit avec humour et clairvoyance dans cette oeuvre originale. "Quai d'Orsay" devient un véritable best-seller (plus de 500 000 exemplaires vendus !) et est adapté au cinéma en 2013 par Bertrand Tavernier. Christophe Blain est aussi l'auteur de "La Fille", un album réalisé en collaboration avec la chanteuse Barbara Carlotti, de "En cuisine avec Alain Passard" (Gallimard, 2011) et de King Kong (réédition chez Hachette en 2019).

Il a reçu à deux reprises le prix du meilleur album du festival d'Angoulême, pour le premier tome d'"Isaac le pirate" (en 2002) et pour le tome 2 de "Quai d'Orsay" (en 2013), ce qui fait de lui l'un des rares auteurs à avoir obtenu deux fois cette distinction.

En 2019 paraît le premier volet des d'une aventure du "lieutenant Blueberry" (Dargaud) avec Joann Sfar. Cet « hommage » très attendu du chef-d'oeuvre créé par Jean-Michel Charlier et Jean Giraud permet à l'auteur d'explorer un genre qu'il affectionne particulièrement, le western.