Vink

Vink

Auteur - Scénario - Dessin - Couleurs

Vinh Khoa (de pseudonyme Vink) est né le 24 décembre 1950, à Danang, au Vietnam. Ses études primaires et secondaires se font au lycée Blaise Pascal, jusqu'en 1968. Il étudie ensuite le journalisme à l'Université Bouddhique de Saïgon pendant un an. Puis, fin 1969, il part pour Liège, en Belgique, où il passe presque un an comme étudiant libre en médecine.

Après cela, il continue en étudiant cinq ans à l'Université de Liège, où il obtient une licence et une agrégation en sciences de l'éducation.

Entre 1975 et 1978, il fréquente l'Académie des Beaux-Arts de Liège, section illustration ; dessins didactiques pour la faculté des sciences de l'éducation. Il y rencontre Claudine qui deviendra sa femme et sa collaboratrice sous le pseudonyme Cine ; ils auront un fils, Roland,

qui est infographiste.

Fin 1979, il réalise ses 4 premières planches sur les contes et légendes du Vietnam pour le journal Tintin. En 1980, pour le millénaire de Liège, il dessine une bande dessinée historique, Pays de liège ; sur un scénario de Michel Dusart. Cette BD ne sera éditée qu'en 1984.

Vink termine, en 1982, les 9 Contes et Légendes du Vietnam pour le journal Tintin et commence le projet de la série Le Moine Fou pour Charlie Mensuel en 1984.

Artiste complet, Vink a entièrement réalisé cette série de 10 tomes, écrits en 15 ans, et parus aux éditions Dargaud.

En 1989, il travaille sur le roman graphique Une luciole dans la ville, puis sur la série d'aventure Les Voyages de He Pao, dont 5 tomes paraissent entre 2000 et 2010, toujours chez Dargaud. Il a également rédigé la série fantastique Le Passager entre 2003 et 2004. Vink collabore aussi avec de nombreux auteurs, comme Jacques Rochel par exemple.

Albums chez Dargaud

Actualité

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut