Nowhere Girl : With a Little Help from my Friends

Voici l'histoire d'une jeune fille des années 90, un peu perdue entre l'enfance et l'adolescence, d'une phobie scolaire et d'une passion salvatrice pour les Beatles.

Par l'équipe Dargaud

Magali Le Huche raconte sa vie de collégienne, à l’époque où elle était victime de phobie scolaire et où les Beatles étaient ses seuls vrais amis. Un récit à la fois touchant et drôle, porté par une écriture sensible et des couleurs pop.

Nowhere Girl est une autobiographie racontée avec verve et entrain malgré les ombres qui planent sur cette jeunesse traumatisante.

LiRE Magazine littéraire

Extrait de Nowhere girl de Magali Le Huche

Paris, 1990. Magali a onze ans. L’âge de l’entrée en sixième, de la confrontation au monde des « grands » et des cours de français de Madame Grioufolle – pardon, mademoiselle –, qui ponctue ses phrases d’un « Y'a bon Banania » et est obsédée par la bonne tenue du cahier de grammaire.

Extrait de Nowhere girl de Magali Le Huche

Chaque matin, en partant de chez elle, Magali éprouve le sentiment désagréable de « laisser un peu d’enfance à la maison ». Au fil des semaines, son malaise grandit. Franchir la porte du collège devient un calvaire.

Extrait de Nowhere girl de Magali Le Huche

Elle multiplie les TOC et les « pensées magiques » censées conjurer le mauvais sort. Tout devient une question de vie ou de mort.

Extrait de Nowhere girl de Magali Le Huche

Le diagnostic finit par tomber : phobie scolaire. Désormais, elle suivra les cours à distance proposés par le Cned.

Heureusement, Magali n’est pas seule. Après Jésus, Christophe Lambert, MacGyver et Jean-Marc Barr, elle se découvre de nouveaux héros : les Beatles.

Extrait de Nowhere girl de Magali Le Huche

Les quatre de Liverpool deviennent une obsession quotidienne. Ils tapissent les murs de sa chambre. Elle se sent investie d’une mission : faire connaître les Beatles au monde entier, rien que ça.

Extrait de Nowhere girl de Magali Le Huche

Enfermée dans un univers parallèle, Magali a peur des autres mais pas de John, Paul, George ni Ringo...

Nowhere girl, titre inspiré d’une chanson des Beatles, est le récit émouvant et drôle d’un cheminement personnel, servi par un trait joyeux, une narration rythmée et des couleurs éclatantes.

Et d’un coup, sans prévenir, quand Sgt. Pepper’s se met à résonner, des couleurs tout droit sorties d’un dessin animé des seventies envahissent les pages, apportant inspiration et sérénité à une petite fille qui se cherche

Livres Hebdo

Extrait de Nowhere girl de Magali Le Huche

De la phobie scolaire à la vie d’artiste, le roman graphique de Magali Le Huche placé sous le signe des Beatles est à découvrir en librairie !

La magie surgit lorsque, au son des mélodies des Beatles, le rêve s’emballe et les couleurs jaillissent. Naissance d’une vocation et d’un imaginaire d’artiste.

Paris Match

On vous offre la lecture des premières pages de Nowhere girl !

Bonne lecture !

À lire sur le sujet

Nos vidéos

Interviews, immersions, coups de coeur... le meilleur de bande dessinée en vidéo !

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut