La collection Mâtin !

Une tartine, un café, un strip !

Par l'équipe Dargaud

Collection Mâtin !

Table des matières

Le 15 avril 2020, Mâtin !, la revue digitale des éditions Dargaud, voit le jour sur Instagram à l’adresse @matin_queljournal.

Logo Mâtin ! Quel Journal

Depuis cette date, tous les jours à 7h07, Mâtin ! propose une bande dessinée inédite de dix cases, soit l’équivalent d’une planche de bande dessinée. Elle est accompagnée d’un article, destiné à compléter le strip.

Deux ans plus tard, le 15 avril 2022, les trois premiers albums de bande dessinée de la collection « Mâtin ! » arrivent en librairie !

Mythes et Meufs déconstruit la vision stéréotypée des icônes féminines de notre culture. Procrastination écologique montre, avec humour et autodérision, que la transition écologique personnelle n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Et Plastic Tac Tic Tac s’affirme comme un manifeste contre l’invasion du plastique dans notre quotidien.



Back to top

Mythes et Meufs par Blanche Sabbah

La Petite Sirène, Pénélope, Pocahontas, la Reine des neiges, le Petit Chaperon rouge, les Amazones… Tout le monde se souvient de ces héroïnes issues de la mythologie, de la littérature, des textes religieux ou du dessin animé.

Elles ont enchanté notre enfance, nourri notre imagination et inspiré nos rêves. On les connaît par cœur… et, en même temps, on ne les connaît pas vraiment.

La vision que nous avons de ces personnages féminins a été faussée par l’interprétation trop souvent masculine qui en a été donnée pendant des siècles. Il est temps de se débarrasser des clichés et de se pencher sérieusement sur le sens à donner à leur épopée et à leur personnalité.

Et, par la même occasion, de réévaluer la place des femmes, dans notre imaginaire comme dans la vraie vie !

Avec Mythes et Meufs, Blanche Sabbah apporte un éclairage inédit sur ces icônes de notre culture afin d’en révéler la signification cachée, trop longtemps marquée − et masquée − par une approche patriarcale !

Visionnez les épisodes de Mythes et Meufs sur Mâtin_queljournal !



Back to top

Procrastination écologique par Maïté Robert

En 2013, Maïté Robert prenait encore l’avion, mangeait des tomates en plein hiver, faisait fonctionner la clim’ et collectionnait les sacs en plastique. Mais ça, c’était avant.

En 2022, Maïté est devenue écolo. Enfin, presque. En tout cas, elle fait de gros efforts.

Aujourd’hui, elle fabrique elle-même son savon, elle est devenue flexitarienne (elle mange de la viande quand elle est invitée chez des copains, mais pas chez elle), elle se fait couper les cheveux dans un salon bio, elle n’offre que des cadeaux utiles, achetés dans un magasin écolo ou faits maison, et elle s’est offert un superbe vélo (même si elle a tendance à le laisser au garage pour ne pas l’abîmer).

Comme quoi, avec un peu de bonne volonté, rien n’est impossible !

Il est possible de s’habituer en douceur à tous ces petits gestes qui changent le quotidien en nous permettant de vivre mieux et qui améliorent le sort de la planète. Maïté Robert en est la preuve vivante, et Procrastination écologique est là pour nous rassurer : non, rien n’est perdu ! Cet album ne penche pas du côté de « l’écologie punitive » mais, bien au contraire, nous apprend à dépasser notre culpabilité et à assumer nos contradictions. Allez, encore un petit effort, vous y êtes presque…

Lisez également les procrastinations écologiques de Maïté Robert sur Mâtin_queljournal !



Back to top

Plastic Tac Tic Tac de Capucine Dupuy et Terreur Graphique

Attention, il est partout ! Qui ça ? Le plastique, évidemment ! On le trouve dans nos assiettes, à la plage, dans nos vêtements et jusque dans notre dentifrice.

Il est responsable, chaque année, de la mort d’un million d’oiseaux et de cent mille animaux marins. Il se déplace en bande, avec des additifs chimiques comme les phtalates ou les fongicides.

Et il peut compter sur un allié fidèle : le lobby du plastique, qui préfère culpabiliser le citoyen-consommateur en lui demandant de trier.

Pourtant, le plastique n’a pas toujours fait partie de notre vie. Avant qu’il ne nous envahisse, on achetait les bonbons dans des bocaux, on emballait les fish and chips dans du papier journal et on faisait le marché avec un panier. C’est bien la preuve qu’un autre monde, sans plastique, est possible…

Capucine Dupuy et Terreur Graphique se livrent à un examen aussi complet qu’inquiétant des dangers de ce matériau, qui a fini par submerger notre quotidien au point de nous faire croire – à tort – qu’il serait indispensable.

Heureusement, ils nous rappellent que des alternatives existent, comme la consommation en vrac ou le refus des contenants plastifiés. Cet album, soutenu par la Fondation Heinrich-Böll qui lutte contre la pollution plastique, regorge d’informations précieuses, de chiffres éloquents et de solutions pratiques permettant de prendre conscience de la situation et de modifier notre rapport quotidien à ce fléau mondial.

Lisez également les épisodes de Plastic Tac Tic Tac sur Matin_queljournal !

Collection Mâtin !

À très bientôt en librairie et sur Matin_queljournal !

Back to top

À lire sur le sujet

Nos vidéos

Interviews, immersions, coups de coeur... le meilleur de bande dessinée en vidéo !

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
Notre Charte de protection des données personnelles est disponible ici.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.
Notre Charte de protection des données personnelles est disponible ici.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut