#INTERVIEW - Léna, un thriller au coeur des enjeux géopolitiques du Moyen-Orient.

Le retour de Pierre Christin et André Juillard dans un huis-clos implacable.

Par l'équipe Dargaud

lena-tome-3-lena-dans-le-brasier
Couverture de Léna dans le brasier

Léna, série de politique-fiction, nous entraîne dans les coulisses des bouleversements géopolitiques qui marquent l’histoire du XXe et du XXIe siècles.

Début 2020, Pierre Christin et André Juillard redonnent vie à Léna, leur héroïne aussi séduisante que mystérieuse, apparue pour la première fois en 2006 dans Le Long Voyage de Léna. Cet album se faisait l’écho de l’évolution des enjeux géopolitiques, passés de l’affrontement Est-Ouest aux soubresauts du Moyen-Orient ; c’est ensuite la montée en puissance de l’idéologie islamiste que les auteurs mettaient en scène en 2009 dans Léna et les trois femmes. Impliquée dans l’action diplomatique secrète à la suite d’un drame personnel, Léna semble avoir franchi un cap avec cette nouvelle histoire, Léna dans le brasier.

Les auteurs, Pierre Christin et André Juillard, monstres sacrés du 9ème art, nous expliquent le retour de leur série après 10 ans d’absence.

lena-tome-3-lena-dans-le-brasier

Dix ans après Léna et les trois femmes, vous avez pris plaisir à la mettre en scène une nouvelle fois ?
André Juillard : J’aime sa personnalité, sa vulnérabilité et sa force. Dans cet album, elle a tourné la page de son drame personnel et assume son rôle avec énergie. Léna est une femme compétente et sérieuse. Et, mine de rien, elle observe toujours ce qu’il se passe autour d’elle. Elle est plus tournée vers l’action, même s’il n’y en a pas beaucoup dans cette histoire...

Léna à cheval extrait de Léna dans le brasier
(© Christin - Juillard - Dargaud 2020)

À ce propos, il paraît que vous avez râlé en découvrant le scénario...

AJ : J’ai dit à Pierre que j’avais envie de scènes d’action afin que Léna utilise ses compétences physiques. C’est une nageuse de bon niveau, elle aime la compétition... Quand j’ai reçu la première version, j’ai constaté que l’histoire se déroulait dans un lieu clos ! Les scènes d’intérieur, ce n’est pas ce que je préfère dessiner... Je lui ai suggéré de modifier le scénario. Les passages dialogués pouvaient très bien être situés à l’extérieur. Il a tenu compte de mes désirs : dans l’album, Léna monte à cheval, elle pratique le ski de fond et elle participe à une chasse.

Les scènes d’intérieur, ce n’est pas ce que je préfère dessiner. André Julliard, janvier 2020

Pierre Christin ne souhaite pas continuer : vous aimeriez poursuivre la série en solo ?

AJ : Je pourrais imaginer une autre histoire et lancer Léna dans une aventure conjugale en Australie, puisque son nouveau « chéri » est australien. Mais sans Pierre, je n’en vois pas l’intérêt. Ce qui me plaît, c’est de travailler avec cet homme que j’apprécie énormément ! Et je ne suis pas compétent en géopolitique. Je ne suis qu’un observateur lambda de la marche du monde. Et, à vrai dire, cela ne me passionne pas vraiment...

Léna seule, extrait de Léna dans le brasier
(© Christin - Juillard - Dargaud 2020)

Pierre, qu’est-ce qui vous motive dans les aventures de Léna ?

Pierre Christin : Elles me permettent de faire entrer ce Moyen-Orient en pleine crise dans la bande dessinée. Je me suis longtemps intéressé aux différents aspects du système communiste, mais les enjeux géopolitiques se situent désormais ailleurs.

Pourquoi nous avoir fait patienter dix ans depuis le précédent album ?

PC : J’avais envie de revenir à cette série car j’avais l’impression d’être resté au milieu du chemin, mais il me fallait attendre qu’André en ait terminé avec Blake et Mortimer. Je suis un gars patient, j’ai donc attendu une dizaine d’années... Ce qui m’a obligé à modifier le scénario à plusieurs reprises, car je tenais à ce qu’il entre en résonance avec l’actualité immédiate.

Salle de réunion, extrait de Léna dans le brasier
(© Christin - Juillard - Dargaud 2020)

Léna a-t-elle changé ?

PC : C’est la première fois qu’elle assume pleinement son rôle d’espionne. Dans cet album, elle a fait son deuil de son mari et de son fils. Elle accepte l’idée qu’ils ont disparu et qu’ils faisaient partie d’un monde lui aussi disparu.

Léna dans le brasier est un contrepoint à Partie de chasse. Pierre Christin, janvier 2020

C’est ce qu’elle constate quand elle pense : « À une époque, j’avais un mari et un fils, on s’amusait. Tout cela s’efface, hélas ! »

PC : Léna se trouve à une étape intermédiaire de son existence, entre sa vie d’avant et la prochaine. Dès le départ, j’avais prévu qu’elle serait enceinte à la fin de l’histoire. Cela me semblait être une idée intéressante, car les femmes enceintes ne sont pas nombreuses dans la bande dessinée.

Léna à l'époque..., extrait de Léna dans le brasier
(© Christin - Juillard - Dargaud 2020)

Il y a plus de dialogues que dans les albums précédents, qui faisaient plutôt la part belle aux récitatifs...
PC : Dans la plupart des films et des séries venus des États-Unis, les Arabes sont des salauds. En somme, ils ont remplacé les communistes... Je tenais à ce qu’ils soient présentés ici comme des gens honorables. Ils défendent leur pays, mais ils peuvent aussi faire preuve de générosité. C’est pour cette raison que j’ai laissé plus de place aux dialogues, afin de permettre à ces personnages d’expliquer leurs motivations au lecteur.

Le contexte de l’histoire, qui met en scène un huis clos entre diplomates dans un endroit isolé, rappelle celui de Partie de chasse, l’album que vous aviez signé avec Enki Bilal en 1983.
PC : En effet, Léna dans le brasier est un contrepoint à Partie de chasse, presque quarante ans plus tard. La différence, c’est que notre monde est devenu plus incertain, et personne ne saurait dire ce qu’il va se passer dans les pays arabes...

lena-tome-2-lena-et-les-trois-femmes

On a parfois l’impression que vous vous moquez gentiment des usages diplomatiques et de ces discussions à n’en plus finir...
PC : J’ai rencontré l’un des participants aux négociations sur le nucléaire iranien, qui ont débouché en juillet 2015 sur l’accord de Vienne. Ils étaient enfermés dans un bel hôtel, et je lui ai demandé s’il leur arrivait de discuter et de manger ensemble en marge des discussions. Mon contact m’a raconté que l’essentiel de leur temps n’était pas consacré aux échanges en assemblée, mais aux pinaillages sur le contenu des comptes rendus de séances, parfois à la virgule près !

D’où vient le personnage de Paul-Marie de Calluire, le supérieur hiérarchique de Léna ?

PC : De ma lecture des romans d’espionnages à la John Le Carré ou à la Éric Ambler. Ce n’est pas un James Bond ou un personnage violent, comme on en croise dans les films contemporains, plutôt un espion très chic issu du « grand monde », ni tout à fait aimable ni tout à fait détestable.

Pierre, aurons-nous l’occasion de retrouver Léna dans de nouvelles aventures ?

PC : J’ai beaucoup aimé faire un bout de chemin avec elle, tout comme avec mes deux autres héroïnes, Laureline et Édith Hardy. Je ne me suis jamais fatigué d’elles et j’aurais pu continuer longtemps en enchaînant les albums à la manière d’un Jean-Michel Charlier. Mais compte tenu de mon âge, je ne lui ferai pas vivre de nouvelle aventure... Il a toujours été évident pour moi que cet album serait le dernier.

Léna dort, extrait de Léna dans le brasier
(© Christin - Juillard - Dargaud 2020)

Léna est donc de retour en librairie dans le troisième volet de ses aventures politico-diplomatiques le 24 janvier. Les auteurs Pierre Christin et André Juillard seront naturellement présents à Angoulême à la fin du mois pour présenter Léna dans le brasier au Festival international de la bande dessinée 2020 mais pas seulement !

Pierre Christin, lauréat 2019 du Prix Goscinny*, verra son œuvre mise en avant dans une magnifique rétrospective du 30 janvier au 2 février au vaisseau Moebius*.


Affiche Expo Pierre Christin FIBD2020
(© BILAL - FIBD - 2020)

Revoir le discours de Pierre Christin lors de la remise du Prix Goscinny à Angoulême :

Léna dans le brasier, tome 3 – Lisez les premiers pages dès maintenant et rendez-vous en librairie le 24/01.

À lire sur le sujet

Nos vidéos

Interviews, immersions, coups de coeur... le meilleur de bande dessinée en vidéo !

on reste en contact ?

* Ces champs sont obligatoires.
coccinelle_newsletter

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Dargaud pour recevoir toutes les actualités liées à la bande dessinée !

* Ces champs sont obligatoires.

Trouver une librairie

J'y vais !
Retour en haut