Marquis d'Anaon (Le) Tome 4 - Bête (La)

Pagination 48 pages
Format 244x320
EAN 9782205062328
Genre
  • Aventure
  • Fantastique / Esotérisme
Public
  • Ado-adulte - à partir de 12 ans

Résumé Marquis d'Anaon (Le) tome 4

Implacablement, elle décime village après village, assassinant sauvagement des familles innocentes, brouillant les pistes et terrifiant la population des Alpes de ses rugissements. Le problème devient si préoccupant que le Roi a du dépêcher une force appropriée : qui, mieux que ses « dragons » pourraient régler le cas de « la Bête » ? Et si la force brute ne suffit pas, le corps d'armée dispose d'un autre atout : le cousin de leur chef, le célèbre Marquis d'Anaon ! Il n'est peut-être pas la plus fine des gachettes mais on raconte qu'il a souvent croisé la route du Malin.

Plongé en pleine dépression, Le Marquis d'Anaon devra affronter plus d'un démon avant de continuer une route qu'on lui souhaite longue. En effet, il est assez rare d'assister à une telle conjonction de talents : le scénario de Fabien Vehlmann mêle habilement intensité dramatique, humanisme et justesse psychologique. Parfait pendant de cette finesse, Mathieu Bonhomme manie plume et pinceau avec une souplesse et une précision hors du commun, aussi à son aise dans les replis ridés du visage d'un vieux paysan que dans les immenses étendues enneigées des Alpes. Ces deux-là sont jeunes, il est vrai, mais aux âmes bien nées.

Pagination. 48 pages
Format. 244x320
EAN. 9782205062328

Résumé Marquis d'Anaon (Le) tome 4

Implacablement, elle décime village après village, assassinant sauvagement des familles innocentes, brouillant les pistes et terrifiant la population des Alpes de ses rugissements. Le problème devient si préoccupant que le Roi a du dépêcher une force appropriée : qui, mieux que ses « dragons » pourraient régler le cas de « la Bête » ? Et si la force brute ne suffit pas, le corps d'armée dispose d'un autre atout : le cousin de leur chef, le célèbre Marquis d'Anaon ! Il n'est peut-être pas la plus fine des gachettes mais on raconte qu'il a souvent croisé la route du Malin.

Plongé en pleine dépression, Le Marquis d'Anaon devra affronter plus d'un démon avant de continuer une route qu'on lui souhaite longue. En effet, il est assez rare d'assister à une telle conjonction de talents : le scénario de Fabien Vehlmann mêle habilement intensité dramatique, humanisme et justesse psychologique. Parfait pendant de cette finesse, Mathieu Bonhomme manie plume et pinceau avec une souplesse et une précision hors du commun, aussi à son aise dans les replis ridés du visage d'un vieux paysan que dans les immenses étendues enneigées des Alpes. Ces deux-là sont jeunes, il est vrai, mais aux âmes bien nées.