Rantanplan Tome 1 - Mascotte (La)

Pagination 44 pages
Format 224x297
EAN 9782884710046
Genre
  • Humour
Public
  • Tous Publics - Famille

Résumé Rantanplan tome 1

Le 7ème de cavalerie, avait comme mascotte un chien nommé Fifi VI. Quand Fifi VI disparut le colonel ainsi que tous ses hommes sont dans tout leurs états et cherche le chien partout, car chaque fois qu'il ont été privés de mascotte, les pires calamités se sont abattues sur le régiment. Ils leur faut trouver au plus vite une autre mascotte et c'est ainsi qu'ils vont chercher Rantanplan au pénitencier. Le directeur leur conseil d'amener également Pavlov, le gardien qui s'en occupe, car Rantanplan est un chien aux réactions imprévisibles. La cavalerie passe la nuit à la belle étoile et confie la garde à Rantanplan, mais celui-ci dort tellement profondément qu'il n'entend pas les bandits qui dévalisent la cavalerie et la ligote. Il ne comprend pas non plus qu'il faudrait libérer les hommes. Il prend en chasse un lapin qu'il prend pour un renard et les hommes le suivent pensant qu'il a trouvé un raccourci. Ce n'est qu'une semaine plus tard que les hommes du régiment arrivent au fort, car Rantanplan les a complètement perdus. Le fournisseur en tous genre, M.Turner, qui avait fait disparaître Fifi VI, n'a qu'une idée en tête, c'est d'éliminer Rantanplan, mais ce dernier trouve que le fournisseur est fort sympathique et le suit. Turner mélange un somnifère puissant à la boite pour chien, mais c'est le colonel, en voulant donner la nourriture à la cueillere à Rantanplan qui s'empoisonne et s'évanouit. Rantanplan pour lui faire reprendre ses esprits ouvre le robinet du tonneau de rhum et fait ruisseler le rhum sur le colonel.

Le colonel veut aller inspecter les environs avec la mascotte à cause des indiens mais Rantanplan tombe dans un ravin et est incapable de retrouver le chemin. C'est assoiffé que les indiens le trouve à deux pas de la rivière. Au village des indiens Rantanplan aperçoit une araignée et de peur saute sur le totem. Les indiens sont alors convaincu que Rantanplan est le fils du grand Manitou et ils le dorlotent. Ils le prennent avec eux pour la chasse aux bisons, mais c'est la catastrophe. Rantanplan s'y prend tellement mal que le troupeau de bisons dévaste le village indien. Le fournisseur Turner passe chez les indiens et quand il jette se côtelette Rantanplan la rattrape et l'enterre au pied du poteau. Seulement en creusant un trou il déterre la hache de guerre. Quand il aperçoit le président qui sort de la diligence au même moment il comprend encore de travers et saute dans la diligence qui le ramène au fort. Les indiens attaquent le fort car ils veulent récupérer le fils du grand Manitou. La cavalerie et les indiens tombent d'accord pour jouer Rantanplan au poker, et c'est l'indien qui gagne. Rantanplan retrouve le président ligoté chez les indiens et le détache. Le président compte sur le chien pour le ramener au fort, mais Rantanplan le ramène tout droit chez les indiens. Heureusement que la cavalerie est là et il rejoue Rantanplan au poker. Suite à la tricherie du colonel une bagarre éclate, mais quand ils voient Rantanplan enterrer la hache de guerre, qu'il prend d'ailleurs pour un os, tout le monde se réconcilie. C'est alors que Turner prend en otage Rantanplan mais celui-ci dans un élan d'affection lui fait perdre l'équilibre. Turner avoue alors que pour sauver son commerce il voulait empêcher la signature du traité de paix et qu'il à donc enlevé Fifi VI. Fifi VI redevient alors la mascotte du régiment et Rantanplan retourne dormir au pénitencier.

Pagination. 44 pages
Format. 224x297
EAN. 9782884710046

Résumé Rantanplan tome 1

Le 7ème de cavalerie, avait comme mascotte un chien nommé Fifi VI. Quand Fifi VI disparut le colonel ainsi que tous ses hommes sont dans tout leurs états et cherche le chien partout, car chaque fois qu'il ont été privés de mascotte, les pires calamités se sont abattues sur le régiment. Ils leur faut trouver au plus vite une autre mascotte et c'est ainsi qu'ils vont chercher Rantanplan au pénitencier. Le directeur leur conseil d'amener également Pavlov, le gardien qui s'en occupe, car Rantanplan est un chien aux réactions imprévisibles. La cavalerie passe la nuit à la belle étoile et confie la garde à Rantanplan, mais celui-ci dort tellement profondément qu'il n'entend pas les bandits qui dévalisent la cavalerie et la ligote. Il ne comprend pas non plus qu'il faudrait libérer les hommes. Il prend en chasse un lapin qu'il prend pour un renard et les hommes le suivent pensant qu'il a trouvé un raccourci. Ce n'est qu'une semaine plus tard que les hommes du régiment arrivent au fort, car Rantanplan les a complètement perdus. Le fournisseur en tous genre, M.Turner, qui avait fait disparaître Fifi VI, n'a qu'une idée en tête, c'est d'éliminer Rantanplan, mais ce dernier trouve que le fournisseur est fort sympathique et le suit. Turner mélange un somnifère puissant à la boite pour chien, mais c'est le colonel, en voulant donner la nourriture à la cueillere à Rantanplan qui s'empoisonne et s'évanouit. Rantanplan pour lui faire reprendre ses esprits ouvre le robinet du tonneau de rhum et fait ruisseler le rhum sur le colonel.

Le colonel veut aller inspecter les environs avec la mascotte à cause des indiens mais Rantanplan tombe dans un ravin et est incapable de retrouver le chemin. C'est assoiffé que les indiens le trouve à deux pas de la rivière. Au village des indiens Rantanplan aperçoit une araignée et de peur saute sur le totem. Les indiens sont alors convaincu que Rantanplan est le fils du grand Manitou et ils le dorlotent. Ils le prennent avec eux pour la chasse aux bisons, mais c'est la catastrophe. Rantanplan s'y prend tellement mal que le troupeau de bisons dévaste le village indien. Le fournisseur Turner passe chez les indiens et quand il jette se côtelette Rantanplan la rattrape et l'enterre au pied du poteau. Seulement en creusant un trou il déterre la hache de guerre. Quand il aperçoit le président qui sort de la diligence au même moment il comprend encore de travers et saute dans la diligence qui le ramène au fort. Les indiens attaquent le fort car ils veulent récupérer le fils du grand Manitou. La cavalerie et les indiens tombent d'accord pour jouer Rantanplan au poker, et c'est l'indien qui gagne. Rantanplan retrouve le président ligoté chez les indiens et le détache. Le président compte sur le chien pour le ramener au fort, mais Rantanplan le ramène tout droit chez les indiens. Heureusement que la cavalerie est là et il rejoue Rantanplan au poker. Suite à la tricherie du colonel une bagarre éclate, mais quand ils voient Rantanplan enterrer la hache de guerre, qu'il prend d'ailleurs pour un os, tout le monde se réconcilie. C'est alors que Turner prend en otage Rantanplan mais celui-ci dans un élan d'affection lui fait perdre l'équilibre. Turner avoue alors que pour sauver son commerce il voulait empêcher la signature du traité de paix et qu'il à donc enlevé Fifi VI. Fifi VI redevient alors la mascotte du régiment et Rantanplan retourne dormir au pénitencier.



Les autres tomes de la série Rantanplan