Grimmy Tome 7 - Nom d'un chien ! Ca sent l'erreur judiciaire

Pagination 48 pages
Format 224x298
EAN 9782205046083
Genre
  • Humour
Public
  • Ado-adulte - à partir de 12 ans

Résumé Grimmy tome 7

Mike Peters

Quoi de neuf ?

Grimmy a découvert la super-glue. On peut faire un tas de trucs intéressants avec de la super-glue.

La mère l'oie a acheté un sifflet à ultra-sons pour chiens : Grimmy passe son temps collé au plafond.

La mère l'oie lui ayant interdit de plonger la tête dans les cuvettes des toilettes, Grimmy y boit maintenant avec une paille.

Grimmy vient de découvrir qu'un chat qui se lèche en étirant la patte est en train de se laver : jusqu'à maintenant, il croyait qu'il jouait du violoncelle.

Grimmy vient également de découvrir que le père Noël tient une liste des gens sages et des gens vilains. Il est consterné.

La mère l'oie a rapporté un bonsaï à la maison. Mais Grimmy n'est pas né de la dernière pluie : "Bonsaï, mon oeil, je sais reconnaître des toilettes miniatures quand j'en vois."

Grimmy est devenu adepte du piercing, il trouve ça cool.

Grimmy est tombé amoureux d'une caniche. Attila lui fait un shampoing et une permanente. Look final : Mireille Dumas.

On note dans ce tome 7 une vraie tendresse entre Grimmy et Attila : ils dorment empilés l'un sur l'autre.

Une factrice remplace le facteur pendant les vacances. Grimmy frôle la schizophrénie, ça lui bouscule toutes ses valeurs.

Grimmy se demande s'il y a vraiment de la vie sur d'autres bandes dessinées. C'est en effet une question très intéressante.

Avis aux fans !

Vous pouvez maintenant vous offrir à domicile cet adorable cabot avec ses poubelles et ses mouches : Grimmy existe en cassettes, plus vrai que nature, dans des films d'animation de haute qualité. (Citel Video, Best of Grimmy 1 et 2)

Pagination. 48 pages
Format. 224x298
EAN. 9782205046083

Résumé Grimmy tome 7

Mike Peters

Quoi de neuf ?

Grimmy a découvert la super-glue. On peut faire un tas de trucs intéressants avec de la super-glue.

La mère l'oie a acheté un sifflet à ultra-sons pour chiens : Grimmy passe son temps collé au plafond.

La mère l'oie lui ayant interdit de plonger la tête dans les cuvettes des toilettes, Grimmy y boit maintenant avec une paille.

Grimmy vient de découvrir qu'un chat qui se lèche en étirant la patte est en train de se laver : jusqu'à maintenant, il croyait qu'il jouait du violoncelle.

Grimmy vient également de découvrir que le père Noël tient une liste des gens sages et des gens vilains. Il est consterné.

La mère l'oie a rapporté un bonsaï à la maison. Mais Grimmy n'est pas né de la dernière pluie : "Bonsaï, mon oeil, je sais reconnaître des toilettes miniatures quand j'en vois."

Grimmy est devenu adepte du piercing, il trouve ça cool.

Grimmy est tombé amoureux d'une caniche. Attila lui fait un shampoing et une permanente. Look final : Mireille Dumas.

On note dans ce tome 7 une vraie tendresse entre Grimmy et Attila : ils dorment empilés l'un sur l'autre.

Une factrice remplace le facteur pendant les vacances. Grimmy frôle la schizophrénie, ça lui bouscule toutes ses valeurs.

Grimmy se demande s'il y a vraiment de la vie sur d'autres bandes dessinées. C'est en effet une question très intéressante.

Avis aux fans !

Vous pouvez maintenant vous offrir à domicile cet adorable cabot avec ses poubelles et ses mouches : Grimmy existe en cassettes, plus vrai que nature, dans des films d'animation de haute qualité. (Citel Video, Best of Grimmy 1 et 2)



Les autres tomes de la série Grimmy