Garfield Tome 24 - Garfield se prend au jeu

Pagination 48 pages
EAN 9782205068733
Genre
  • Humour
Public
  • Tous Publics - Enfants

Résumé Garfield tome 24

Il est très fortement question que ce charmant matou ait un site sur le net et son parc de loisirs dans l'Indiania ! Avec tout son petit monde : sa gamelle, sa gamelle et sa gamelle. Et aussi son fauteuil, sa couverture, sa télé avec les émissions sur les bienfaits du foie gras, ses pizzas, ses beignets et, accessoirement, Jon, son maître adoré, et son copain Odie, le modèle de chien ludique qui a perpétuellement la pêche - c'est insupportable.

Et comment notre héros prend-il la nouvelle ? Comme d'habitude : à l'horizontale, le ventre en l'air. Il s'est tellement goinfré au déjeuner de six heures qu'il a raté le dîner, et ça l'inquiète : il va peut-être mourir de faim.

Côté "vie active", il se fait piéger par une pelote de laine et voit défiler sa vie entière devant ses yeux comme le veut la coutume. Bilan : sa vie ressemble à un clip pour un fast-food. Mais graphiquement, le combat contre la pelote de laine est intéressant.

L'autre grande nouvelle, c'est qu'il va avoir seize ans. Ça ne le ravit pas trop. Le seul truc sympa, c'est l'idée du cadeau : deux milliards de chiens esclaves, le pouvoir mondial ou une broutille du même genre... Mais finalement, Jon lui propose une grosse pizza avec garniture complète, et ça fait très bien l'affaire.

Pagination. 48 pages
EAN. 9782205068733

Résumé Garfield tome 24

Il est très fortement question que ce charmant matou ait un site sur le net et son parc de loisirs dans l'Indiania ! Avec tout son petit monde : sa gamelle, sa gamelle et sa gamelle. Et aussi son fauteuil, sa couverture, sa télé avec les émissions sur les bienfaits du foie gras, ses pizzas, ses beignets et, accessoirement, Jon, son maître adoré, et son copain Odie, le modèle de chien ludique qui a perpétuellement la pêche - c'est insupportable.

Et comment notre héros prend-il la nouvelle ? Comme d'habitude : à l'horizontale, le ventre en l'air. Il s'est tellement goinfré au déjeuner de six heures qu'il a raté le dîner, et ça l'inquiète : il va peut-être mourir de faim.

Côté "vie active", il se fait piéger par une pelote de laine et voit défiler sa vie entière devant ses yeux comme le veut la coutume. Bilan : sa vie ressemble à un clip pour un fast-food. Mais graphiquement, le combat contre la pelote de laine est intéressant.

L'autre grande nouvelle, c'est qu'il va avoir seize ans. Ça ne le ravit pas trop. Le seul truc sympa, c'est l'idée du cadeau : deux milliards de chiens esclaves, le pouvoir mondial ou une broutille du même genre... Mais finalement, Jon lui propose une grosse pizza avec garniture complète, et ça fait très bien l'affaire.



Les autres tomes de la série Garfield