Dick Herisson Tome 10 - Brouette des morts (La)

Pagination 48 pages
Format 225x298
EAN 9782205050561
Genre
  • Fantastique / Esotérisme
  • Polar / Thriller
Public
  • Ado-adulte - à partir de 12 ans

Résumé Dick Herisson tome 10

Mais son vrai port d'attache, c'est Arles. Rien de tel que le soleil de Provence pour multiplier les zones d'ombres propices aux mystères. Même si ses enquêtes l'entraînent parfois du côté de la Bretagne, ses landes inquiétantes et ses brumes mystérieuses. Tout comme le capitaine Haddock aimait se ressourcer en son château de Moulinsart, Dick Hérisson n'apprécie rien tant que revenir dans la patrie d'adoption d'un certain Van Gogh – lequel n'eut pas l'oreille cassée, mais coupée.

Là, d'odieux personnages l'entraînent dans des histoires abracadabrantes où le climat fantastique se nourrit de mises en scène aussi alambiquées que leur esprit pervers... Heureusement, le journaliste Doutendieu, ami et compagnon d'aventures de Dick Hérisson, mène l'enquête avec lui.

Jamais à court d'un bon papier ni de l'étincelle d'où surgira la vérité. Au fil de leurs aventures, ils croisent une foule de créatures peu recommandables. Des créatures tout droit sorties du roman populaire, du cinéma d'avant-guerre ou de la bande dessinée. Car Savard, le bougre, connaît ses classiques.

Chez lui, les méchants se nomment Voraz, Docteur Müller ou Karaboudjian. Autant d'allusions transparentes au cinéma fantastique (Les chasses du comte Zaroff) ou à Hergé, l'une de ses grandes références. Au fil des pages, le souvenir de Freaks, mythique film de Tod Browning, voisine avec un clin d'oeil à Gil Jourdan, fameux détective de la BD de Tilleux.

Et la statue de Frédéric Mistral veille sur tout ce petit monde, tandis que les fantômes de Gaston Leroux, Lovecraft ou Hamlet viennent envelopper le récit de leurs ombres tutélaires... Le tout dans une délicieuse ambiance estampillée " années 30 ". Une période encore assez proche pour fournir aux enquêtes un cadre identifiable, mais suffisamment éloignée de notre quotidien pour nous emmener en voyage à travers l'imaginaire de Savard.

Mais assez bavardé : déjà, de nouveaux crimes se préparent. Le lecteur en frissonne d'avance, en proie à une angoisse mêlée de jubilation. Le Bien triomphera-t-il du Mal ? Dick Hérisson s'en sortira-t-il une nouvelle fois ? Réponse dans le dixième épisode de ses exploits...

Nouvel album : La brouette de la mort

Franchement, il y a bien de quoi perdre la boule.

Chaque fois qu'il s'assoupit, le malheureux Clarence Beaufixe rêve qu'il tombe nez à nez avec un homme à la tête tranchée. Du coup, il se décide à en parler à son psychanalyste – lequel, d'ailleurs, figure lui aussi dans l'un de ses songes, délesté comme les autres de sa précieuse caboche. Mais la situation tourne au cauchemar le jour où le psychanalyste est retrouvé décapité. Et, comble de malchance, c'est Clarence que la police découvre à côté de la victime. Un Clarence à l'air hagard, persuadé qu'il va se réveiller sans tarder.

Heureusement, son épouse se décide à appeler à la rescousse l'ami Dick Hérisson. Et voilà notre détective favori qui délaisse sa chère ville d'Arles pour s'enfoncer dans l'épaisseur de la campagne bretonne... La clé de l'énigme se trouverait-elle du côté de " Coat an noz ", derrière les murs délabrés et peu engageants du manoir de la forêt de la nuit ? Mystère...

Pagination. 48 pages
Format. 225x298
EAN. 9782205050561

Résumé Dick Herisson tome 10

Mais son vrai port d'attache, c'est Arles. Rien de tel que le soleil de Provence pour multiplier les zones d'ombres propices aux mystères. Même si ses enquêtes l'entraînent parfois du côté de la Bretagne, ses landes inquiétantes et ses brumes mystérieuses. Tout comme le capitaine Haddock aimait se ressourcer en son château de Moulinsart, Dick Hérisson n'apprécie rien tant que revenir dans la patrie d'adoption d'un certain Van Gogh – lequel n'eut pas l'oreille cassée, mais coupée.

Là, d'odieux personnages l'entraînent dans des histoires abracadabrantes où le climat fantastique se nourrit de mises en scène aussi alambiquées que leur esprit pervers... Heureusement, le journaliste Doutendieu, ami et compagnon d'aventures de Dick Hérisson, mène l'enquête avec lui.

Jamais à court d'un bon papier ni de l'étincelle d'où surgira la vérité. Au fil de leurs aventures, ils croisent une foule de créatures peu recommandables. Des créatures tout droit sorties du roman populaire, du cinéma d'avant-guerre ou de la bande dessinée. Car Savard, le bougre, connaît ses classiques.

Chez lui, les méchants se nomment Voraz, Docteur Müller ou Karaboudjian. Autant d'allusions transparentes au cinéma fantastique (Les chasses du comte Zaroff) ou à Hergé, l'une de ses grandes références. Au fil des pages, le souvenir de Freaks, mythique film de Tod Browning, voisine avec un clin d'oeil à Gil Jourdan, fameux détective de la BD de Tilleux.

Et la statue de Frédéric Mistral veille sur tout ce petit monde, tandis que les fantômes de Gaston Leroux, Lovecraft ou Hamlet viennent envelopper le récit de leurs ombres tutélaires... Le tout dans une délicieuse ambiance estampillée " années 30 ". Une période encore assez proche pour fournir aux enquêtes un cadre identifiable, mais suffisamment éloignée de notre quotidien pour nous emmener en voyage à travers l'imaginaire de Savard.

Mais assez bavardé : déjà, de nouveaux crimes se préparent. Le lecteur en frissonne d'avance, en proie à une angoisse mêlée de jubilation. Le Bien triomphera-t-il du Mal ? Dick Hérisson s'en sortira-t-il une nouvelle fois ? Réponse dans le dixième épisode de ses exploits...

Nouvel album : La brouette de la mort

Franchement, il y a bien de quoi perdre la boule.

Chaque fois qu'il s'assoupit, le malheureux Clarence Beaufixe rêve qu'il tombe nez à nez avec un homme à la tête tranchée. Du coup, il se décide à en parler à son psychanalyste – lequel, d'ailleurs, figure lui aussi dans l'un de ses songes, délesté comme les autres de sa précieuse caboche. Mais la situation tourne au cauchemar le jour où le psychanalyste est retrouvé décapité. Et, comble de malchance, c'est Clarence que la police découvre à côté de la victime. Un Clarence à l'air hagard, persuadé qu'il va se réveiller sans tarder.

Heureusement, son épouse se décide à appeler à la rescousse l'ami Dick Hérisson. Et voilà notre détective favori qui délaisse sa chère ville d'Arles pour s'enfoncer dans l'épaisseur de la campagne bretonne... La clé de l'énigme se trouverait-elle du côté de " Coat an noz ", derrière les murs délabrés et peu engageants du manoir de la forêt de la nuit ? Mystère...



Les autres tomes de la série Dick Herisson