Les Déblok Tome 4 - Déblokeries à la crème anglaise

Pagination 48 pages
Format 224x296
EAN 9782205048643
Genre
  • Humour
Public
  • Tous Publics - Famille

Résumé Les Déblok tome 4

Tante Grisemine ayant gagné un concours, toute la famille est invitée au club Tropico. L'ambiance est formidable : convivialité obligatoire, animateur hystérique, projets sportifs grandioses, anéantis dès le premier jour par un un petit déjeuner un peu lourd à digérer : pains au chocolat, saucisses, oeufs, fruits chantilly, etc. Mais tout est bien qui finit bien : tante Grisemine est élue Miss Tropico et, rentrés à la maison, les enfants retrouvent Choupinette et Truffo qui font la tronche.

La vie normale reprenant ses droits, Papa Déblok offre un ordinateur sophistiqué à ses rejetons et obtient un franc succès : ils s'éclatent comme des fous avec le carton, l'emballage à bulles et les flocons de polyester. Mais évidemment, tout n'est pas rose dans la vie des enfants : Edouard doit trouver combien coûte un bain dans une baignoire remplie aux 3/4 d'une eau à 24°, sachant que la taxe est à 13,2% avec un excédent de... Bref, il rame. Quant à Charlotte, pour le spectacle de fin d'année intitulé la Princesse et les champignons, elle croyait faire la princesse et elle fait un champignon. C'est dur, l'enfance.

Si les petits lecteurs du Journal de Mickey adorent ouvertement les Déblok, les grands lecteurs de Cestac (voir la Vie en rose) se régalent en douce avec les galères de la famille, qui ressemblent tant à celles de la vraie vie, en nettement plus poilant.

Pagination. 48 pages
Format. 224x296
EAN. 9782205048643

Résumé Les Déblok tome 4

Tante Grisemine ayant gagné un concours, toute la famille est invitée au club Tropico. L'ambiance est formidable : convivialité obligatoire, animateur hystérique, projets sportifs grandioses, anéantis dès le premier jour par un un petit déjeuner un peu lourd à digérer : pains au chocolat, saucisses, oeufs, fruits chantilly, etc. Mais tout est bien qui finit bien : tante Grisemine est élue Miss Tropico et, rentrés à la maison, les enfants retrouvent Choupinette et Truffo qui font la tronche.

La vie normale reprenant ses droits, Papa Déblok offre un ordinateur sophistiqué à ses rejetons et obtient un franc succès : ils s'éclatent comme des fous avec le carton, l'emballage à bulles et les flocons de polyester. Mais évidemment, tout n'est pas rose dans la vie des enfants : Edouard doit trouver combien coûte un bain dans une baignoire remplie aux 3/4 d'une eau à 24°, sachant que la taxe est à 13,2% avec un excédent de... Bref, il rame. Quant à Charlotte, pour le spectacle de fin d'année intitulé la Princesse et les champignons, elle croyait faire la princesse et elle fait un champignon. C'est dur, l'enfance.

Si les petits lecteurs du Journal de Mickey adorent ouvertement les Déblok, les grands lecteurs de Cestac (voir la Vie en rose) se régalent en douce avec les galères de la famille, qui ressemblent tant à celles de la vraie vie, en nettement plus poilant.