Le Démon du soir ou la ménopause héroïque Tome 0 - Démon du soir ou la ménopause héroïque (Le)

Feuilleter cet album
Pagination 56 pages
Format 240x320
EAN 9782205071146
Genre
  • Humour
Public
  • Tous Publics - Famille

Résumé Le Démon du soir ou la ménopause héroïque tome 0

Dans Le Démon du soir ou la Ménopause héroïque, Florence Cestac aborde, avec l'humour qui lui est propre, un sujet jusqu'alors inédit dans la bande dessinée : le cap de la soixantaine...

Le Démon du soir ou la Ménopause héroïque raconte l'histoire de Noémie qui découvre le résultat de sa mammographie : « Mais comment ça "deux petites boules" ? Je suis censée faire quoi avec ça ? » La soixantaine, presque arrivée à la retraite et, maintenant, le crabe ? Comme une prise de conscience foudroyante, cette menace sonne la fin de la vie telle que Noémie la connaissait. Maintenant elle va s'occuper un peu d'elle ! Largué, le conjoint ; largué, le boulot ; larguées, les contraintes ; larguez les amarres !

Le Démon du soir ou la Ménopause héroïque est un one shot qui aborde avec humour l'approche la soixantaine, le temps qui passe et la maladie. La préface est signée Jean Teulé.

Pagination. 56 pages
Format. 240x320
EAN. 9782205071146

Résumé Le Démon du soir ou la ménopause héroïque tome 0

Dans Le Démon du soir ou la Ménopause héroïque, Florence Cestac aborde, avec l'humour qui lui est propre, un sujet jusqu'alors inédit dans la bande dessinée : le cap de la soixantaine...

Le Démon du soir ou la Ménopause héroïque raconte l'histoire de Noémie qui découvre le résultat de sa mammographie : « Mais comment ça "deux petites boules" ? Je suis censée faire quoi avec ça ? » La soixantaine, presque arrivée à la retraite et, maintenant, le crabe ? Comme une prise de conscience foudroyante, cette menace sonne la fin de la vie telle que Noémie la connaissait. Maintenant elle va s'occuper un peu d'elle ! Largué, le conjoint ; largué, le boulot ; larguées, les contraintes ; larguez les amarres !

Le Démon du soir ou la Ménopause héroïque est un one shot qui aborde avec humour l'approche la soixantaine, le temps qui passe et la maladie. La préface est signée Jean Teulé.