Beaux Livres Tome 0 - Michel Greg - Dialogues sans bulles

Pagination 168 pages
Format 242x315
EAN 9782205047868
Genre
  • Documentaire / Biographie
Public
  • Ado-adulte - à partir de 12 ans

Résumé Beaux Livres tome 0

Ce livre est un long dialogue entre Greg et Benoît Mouchart - qu'on sent particulièrement sensible et motivé - auquel s'ajoutent les témoignages de nombreux collaborateurs. Il nous promène dans l'enfance de Greg, ses débuts avec Franquin, l'aventure de Tintin, la génèse des héros, les méthodes de travail, etc. - avec, au passage, une confidence de taille : "La chose la plus pénible de ce métier, c'est de gommer."

Le résultat est passionnant. Outre que cinquante ans de bande dessinée nous contemplent (avec une belle lueur d'ironie dans l'oeil droit), on rencontre un homme chaleureux, sarcastique, drôle, immodeste, lucide, singulièrement complexe et globalement touchant. Et si le portrait est réussi, c'est qu'un vent de sincérité y souffle. "Il m'aura donc fallu cinquante ans de métier avant d'aborder ce rivage nouveau, que je n'avais pas encore exploré : celui de la totale sincérité." C'est Greg lui-même, acrobate et affabulateur impénitent, qui l'avoue dans un autoportrait d'autant plus beau qu'il est bien trop court.

Pagination. 168 pages
Format. 242x315
EAN. 9782205047868

Résumé Beaux Livres tome 0

Ce livre est un long dialogue entre Greg et Benoît Mouchart - qu'on sent particulièrement sensible et motivé - auquel s'ajoutent les témoignages de nombreux collaborateurs. Il nous promène dans l'enfance de Greg, ses débuts avec Franquin, l'aventure de Tintin, la génèse des héros, les méthodes de travail, etc. - avec, au passage, une confidence de taille : "La chose la plus pénible de ce métier, c'est de gommer."

Le résultat est passionnant. Outre que cinquante ans de bande dessinée nous contemplent (avec une belle lueur d'ironie dans l'oeil droit), on rencontre un homme chaleureux, sarcastique, drôle, immodeste, lucide, singulièrement complexe et globalement touchant. Et si le portrait est réussi, c'est qu'un vent de sincérité y souffle. "Il m'aura donc fallu cinquante ans de métier avant d'aborder ce rivage nouveau, que je n'avais pas encore exploré : celui de la totale sincérité." C'est Greg lui-même, acrobate et affabulateur impénitent, qui l'avoue dans un autoportrait d'autant plus beau qu'il est bien trop court.



Les autres tomes de la série Beaux Livres