Icar

Icar
Coloriste . Dessinateur

Biographie de Icar

En 1966, je suis né dans une petite ville castélorienne et ma surdité est apparue !

Vers 1969, on a découvert ma surdité, maman n'y a pas cru ! Le médecin n'a pas été gentil avec maman, il lui a dit que je n'entendrai jamais et je ne parlerai jamais !...

En 1970, à l'école maternelle, on m'a placé chez les nonnes à Fougères en me séparant de maman toutes les semaines. Bah oui, faut bien que je m'adapte à la société ! Les nonnes ont été gentilles avec moi. J'ai fait connaissance avec les espaces vides et froids, les lits et les croix bien boisées.

Ce sont les années les plus longues de ma vie. Je ne peux pas grandir tranquillement.

Enfin en 1974, heureux de retrouver maman ! A 8 ans, la passion de dessiner est née !

Et la confiance avec ! Eh oui j'ai pu grandir un peu...

A 14 ans, j'ai sauté de joie : j'ai pu aller aux beaux arts de Rouen avec les entendants ! Même si je ne comprenais toujours pas de quoi ils parlaient, au moins ils étaient à côté de moi à dessiner et à peindre.

Après la 3éme, j'espérais passer en seconde pour préparer le baccalauréat Arts Plastiques. Bah non ! On m'a privé de ces études ! J'ai été obligé de faire 4 ans pour avoir le niveau bac D (sciences et physiques) spécialisé pour les personnes sourdes à Nevers. C'est le seul choix qui me restait pour pouvoir rentrer, plus tard, en études supérieures d'arts graphiques.

Ouf ! A l'école d'Olivier de Serres (Ensaama), j'ai pu rentrer pour la première fois dans le monde des entendants ! Ouh là là, mes efforts se sont multipliés. Je suis un gros demandeur de lecture labiale et d'écrit au cas où ça ne passe pas entre moi et les autres.

En 1989, j'ai le BTS en poche avec l'aide d'un interprète. C'est une belle revanche ! A cette époque, ce n'est que le début pour l'insertion des interprètes !...

Malgré la surdité, la lecture et l'écriture viendront petit à petit durant mon adolescence. La lecture a eu une place très importante pour mon avenir. Elle m'aide à mieux comprendre la vie et la société. La lecture picturale ne me suffisait pas, j'ai découvert alors avec merveille et joie Le petit Nicolas de Goscinny et les aventures de Jules Vernes.

Quant à mes 24 ans, ma première bédé Jeepster apparaît enfin sous le pseudo Francard. En 1992, j'ai crié au petit monde des sourds « Je suis sourd et Dargaud m'a donné ma chance ! »

Comme j'ai pu progresser pendant 10 ans dans la bande dessinée grâce à Froideval (Fatum et Anamorphose), j'ai demandé à Léo, s'il pouvait me proposer une nouvelle série.

Oui ! J'ai crié, une nouvelle fois, au petit monde des sourds « Je suis sourd et Léo m'a donné ma chance ! »

Voilà mon nouveau pseudo : Icar ; cette fois ci, il ne faut pas que je vole trop près du soleil !

Les aventures continuent toujours ...

Recevoir les alertes
Icar
(sorties, nouveautés, news)

Bibliographie de Icar

Terres Lointaines
5 tomes
Série en cours
Ultime Frontière
4 tomes
Série en cours
Toute la bibliographie

Articles et actualités

Salon du Livre 2009 Événements

La Nocturne du Salon du Livre !

La nocturne du Salon du Livre mardi soir commence... par une longue attente ! Ici la file pour les dédicaces, une affluence qui contraint les organisateurs à restreindre le nombre de dédicaces des auteurs de Pico Bogue "victimes" de leur trop grand succès ! Une file d'attente ... Pour celles et ceux donc qui n'ont pas eu la chance de rencontrer Alexis Dormal et Dominique Roques, les voici en dédicace ! Aux côtés du duo de Pico Bogue, Erik Juszezak qui ravit tout le monde de sa bonne humeur et de ses blagues ! Un vrai bonheur pour les lecteurs qui trouvent un peu moins long l'attente ! Ci-dessous, l'auteur dédicace le tome 2 de Dantès. Petite news au passage, le tome 3 devrait paraître en août prochain ! Une bien belle brochette d'auteurs pour cette première séance de dédicaces de la soirée avec de droite à gauche : Leo, Denis Robert, Laurent Astier, Yan Lindingre et Patrick Pion ! Leo et Icar dédicacent ensemble le premier album de leur série Terres Lointaines Patrick Pion dédicacent Mégaron. Le voici à l'oeuvre puis un aperçu de sa dédicace en 4 étapes : Laurent Astier ne chôme pas entre les albums de L'Affaire des affaires et ceux de Cellule Poison... Pendant ce temps, en "coulisses", son scénariste Yan Lindingre discute avec Jean Teulé... ...et Denis Robert encourage son dessinateur ! Deuxième partie de la nocturne de dédicaces... C'est parti jusqu'à 22h ! De grands noms de la BD se côtoient à la table pour le plus grand plaisir des visiteurs du Salon. Ici, Jean-Claude Mézières dédicace Valérian André Juillard dédicace Blake et Mortimer ... Mais qui dédicace aux côtés de Florence Cestac, à la place de Jean Teulé, l'album Je voudrais me suicider mais j'ai pas le temps ??? C'est bien M. Giraud, un autre Jean ! Heureux lecteur !... ...d'autant qu'il repartira tout de même avec une dédicace de M. Teulé ! Mathieu Sapin dédicace ses albums de Supermurgeman. Les lecteurs n'ont plus longtemps à attendre la sortie de son prochain album chez Poisson Pilote. Francis Blatte paraîtra le 3 avril prochain ! Petit tour en coulisses... Jean Giraud en conversation avec Philippe Bertrand (L'Amour cash et Rester normal)) Tellement de monde derrière le stand Dargaud-Dupuis-Lombard que le directeur éditorial de Dargaud, Philippe Ostermann, se charge du service ! Petite pause pour Marie des Kerascoët qui dédicaçait ce soir le superbe album Jolies Ténèbres (aux éditions Dupuis). On distingue également ici Marc Védrines (Islandia) et Patrick Pion... A venir, une petite vidéo du débat "La Politique dans la BD" qui a eu lieu à l'Escale BD-Manga et où étaient invités notamment Laurent Astier, Yan Lindingre et Denis Robert pour L'Affaire des affaires