Marc Cuadrado

Marc Cuadrado
Dessinateur . Scénariste

Date de naissance : 29/01/1959

Biographie de Marc Cuadrado

Né le 28 janvier 1959, à Oran, en Algérie, Marc Cuadrado se révèle grand voyageur par la force des choses. La famille rentre en France en 1963 et s'installe dans la région parisienne où le père a trouvé du travail ; avant de retrouver le climat méditerranéen lors de l'installation familiale à Nice, en 1976.

En 1979, il s'inscrit aux cours des Arts Décoratifs de Nice, dont il sort diplômé en 1985 après l'intermède du service militaire. De 1983 à 1991, il est engagé comme unique illustrateur du quotidien « Nice Matin » pour lequel il réalisera plus de 2000 dessins.

Parallèlement, il lance en 1986 son agence de publicité à Antibes et se spécialise dans le dessin humoristique pour les publicités d'entreprises et leurs publications internes (Crédit Agricole, la Lyonnaises des Eaux, etc.).

En 1995, il ferme son agence et part au Canada où il résidera à Montréal jusqu'en 1999, adoptant au bout de trois ans la double nationalité franco-canadienne.

En 1997, il soumet aux éditions Casterman, les fantaisies d'une adolescente hors du commun. Trois albums de Norma seront publiés

En 1999, Cuadrado revient en France. Il y crée "Parker et Badger". Il s'y consacre entièrement, refusant même, à son vif regret, nombre de sollicitations qui lui viennent de ses amis canadiens, mais il veut vivre pleinement l'aventure d'auteur de bande dessinée.

Quelques années plus tard, sa rencontre avec Frank Margerin sera le début d'une très belle collaboration et ils créeront ensemble la série Je veux une Harley, dont le tome 2, Bienvenue au club !, paraît aux éditions Dargaud. Ils décident alors de prendre les commandes de leur Harley Davidson et partent découvrir la mythique route 66 (USA), tout en préparant le tome 4 de Je veux une Harley (Dargaud, 2015).

Recevoir les alertes
Marc Cuadrado
(sorties, nouveautés, news)

Bibliographie de Marc Cuadrado

Parker & Badger
3 tomes
Série en cours
Parker & Badger - Hors-série
2 tomes
Série en cours
Je veux une Harley
4 tomes
Série en cours
Toute la bibliographie

Articles et actualités

Je veux une Harley T3 : entretien avec Cuadrado et Margerin Actualités

Je veux une Harley T3 : entretien avec Cuadrado et Margerin

C'est tout naturellement en motos que les auteurs Marc Cuadrado et Frank Margerin sont venus ce matin pour le petit-déjeuner presse organisé chez Dargaud, pour la sortie aujourd'hui de leur album : le tome 3 de Je veux une Harley Le Conquête de l'Ouest. L'occasion de raconter leur fameux road trip sur la Route 66, les anecdotes qui ont émaillé ce voyage mythique, rêvé par tant de motards, et d'évoquer leur relation avec le milieu Harley... Rencontre. Comment est née la série Je veux une Harley ? Marc Cuadrado : "C'est partie d'une vraie envie de raconter le milieu Harley, qui n'avait jamais été raconté avant en bandes dessinées. Je souhaitais aussi surtout écrire sur la vie d'un quinqua, confronté à des problèmes de sa génération, il y a une grande part autobiographique dans la série : la crise de la cinquantaine, les relations de couple... Souvent en dédicaces, les gens me disent "mais c'est totalement nous !". D'ailleurs, le tome 1 aurait dû être un one-shot, il a reçu un tel succès, on nous a tellement réclamé la suite, que c'est devenu une série." Pourriez-vous nous décrire ce fameux "milieu Harley" ? Marc Cuadrado : "Il y a énormément de clichés. Avoir une Harley c'est adopter une posture, avoir la "panoplie", la "banane" dans le dos (un bandeau avec le nom de son club sur le blouson), faire partie d'un club, un milieu assez macho même si Harley se féminise de plus en plus (14% de clientes Harley). C'est un milieu génial mais parfois aussi un peu ridicule, dont on s'amuse à moquer les travers, comme les "hommes-sandwich" qui ont des logos Harley partout sur eux ! Malgré tout, c'est une marque mythique qui fédère beaucoup." Les motards aiment beaucoup la série. N'y a-t-il pas eu des réactions négatives devant ces clichés dénoncés ? Frank Margerin : "Non au contraire ! Beaucoup de gens se reconnaissent dans la série et en rient ! Je connais des Hell's Angels, pas réputés pour être des rigolos, et la BD les fait vraiment marrer. Le côté un peu folklorique de la marque fait aussi son charme. Dire Je veux une Harley, c'est dire je veux profiter de la vie au maximum." Marc Cuadrado : "Les hommes sont de grands enfants et Harley est un "jouet". On s'amuse !" On sent une grande complicité entre vous deux. Vous connaissez-vous depuis longtemps ? Marc Cuadrado : "Non, on s'est connu au moment de la création du tome 1 de la série, il y a seulement 3 ans ! Quand j'étais étudiant, avec mes copains, on achetait Metal Hurlant et on lisait toujours en premier les histoires de Frank Margerin. Jamais je n'aurai même rêvé de travailler un jour avec lui. Et puis j'ai eu l'envie de raconter cette histoire mais pas de la dessiner. Et il s'est trouvé que Frank avait également envie de faire une pause dans le scénario. Quand l'éditeur m'a appelé pour me dire que Frank était d'accord pour la série, j'étais ravi !" Frank Margerin : "On s'envoie des mails, on s'appelle mais très peu. On respecte vraiment le travail de l'autre. Marc ne me demande jamais de corriger un dessin et je ne lui demande pas non plus des modifications dans le scénario. Quand on se voit, on en profite pour partager, échanger, on a développé une complicité." Racontez-nous votre fameux road-trip. Marc Cuadrado : "C'est un voyage qui a duré 12 jours, 10 jours de moto pur. Contrairement à Frank, j'avais déjà "fait la route 66" mais pas encore en moto. C'est vraiment une autre sensation. Moi je prenais beaucoup de notes et Frank prenait des photos et filmait pour sa documentation." Frank Margerin : "Oui, j'ai pris 2300 photos ! Bien sûr, il y a beaucoup d'images déjà sur Internet, mais cela m'a permis de rendre plus réaliste notre voyage. Par exemple, la voiture de notre guide, j'avais vraiment envie que ce soit la même. La fameuse moto jaune de la couverture, assez rare, c'était réellement la nôtre (une Electra Glide, un gros modèle de Harley)." Marc Cuadrado : "Le voyage était organisé par un tour operator. Je trouvais ça plus intéressant pour le scénario que de partir par nos propres moyens. Nous avons croisé de vrais personnages de la route 66 ! Angel Delgadillo, le fameux barbier, à l'origine de la réhabilitation de la route 66 (qui avait disparu à la construction de l'autoroute)." Frank Margerin : "Un jour, on s'est perdu dans le désert. Notre groupe avait redémarré trop vite... Alors qu'il n'avait pas plu depuis 20 ans dans cette zone, on a essuyé un gros orage avec de la grêle, Marc avait refusé de prendre de l'essence et du coup on surveillait avec inquiétude la jauge. On s'est arrêté et un type est arrivé en moto. C'était le Desert Doctor ! Un autre personnage, look un peu clochard, moto déglingué, sans casque, qui s'arrête pour dépanner les gens sur la route, une vraie personnalité. Il nous a même laissé sa carte !" Pour lire toute l'aventure de Marc Cuadrado et Frank Margerin sur la Route 66, à La Conquête de l'Ouest, lisez Je veux une Harley tome 3, actuellement en librairies !

Parker & Badger : rencontre avec M. Cuadrado

Road trip Je veux une Harley