Arale Tome 0 - Arale

Feuilleter cet album
Pagination 64 pages
Format 240x320
EAN 9782205077742
Genre
  • Aventure
  • Documentaire / Biographie
Public
  • Ado-adulte - à partir de 12 ans

Résumé Arale tome 0

Les années 1930, en Russie : et si l'histoire en s'était pas passée comme prévue ? La Révolution russe a échoué et la Première Guerre Mondiale se poursuit, permettant de construire de nouvelles machines. C'est dans ce contexte original que nous découvrons Raspoutine devenu conseiller du Tsar. Suite à un attentat, ce dernier est plongé dans un coma profond. Raspoutine fait appel à un héros de guerre, Kyril, afin de transférer - à l'aide d'une étrange machine – l'esprit du militaire dans celui du Tsar, dans le but de réveiller le corps inerte du souverain et de sauver la Russie du chaos. Mais il va découvrir un monde irréel... Une uchronie audacieuse surprenante !

Pagination. 64 pages
Format. 240x320
EAN. 9782205077742

Résumé Arale tome 0

Les années 1930, en Russie : et si l'histoire en s'était pas passée comme prévue ? La Révolution russe a échoué et la Première Guerre Mondiale se poursuit, permettant de construire de nouvelles machines. C'est dans ce contexte original que nous découvrons Raspoutine devenu conseiller du Tsar. Suite à un attentat, ce dernier est plongé dans un coma profond. Raspoutine fait appel à un héros de guerre, Kyril, afin de transférer - à l'aide d'une étrange machine – l'esprit du militaire dans celui du Tsar, dans le but de réveiller le corps inerte du souverain et de sauver la Russie du chaos. Mais il va découvrir un monde irréel... Une uchronie audacieuse surprenante !



En savoir plus
sur la série Arale

La presse
en parle

  • Jacques Viel, journaliste. 18/05/18
    Un amour de BD

    "C’est grandiose, sombre, crépusculaire et désenchanté... Rarement, j’ai été aussi bluffé par une BD fantastique, bravo !"

  • Damien Canteau, journaliste. 17/05/18
    Comixtrip

    "(Tristan Roulot) Son excellente uchronique est haletante, construite comme une bon polar. (...) mis en image par Denis Rodier (...) Son trait réaliste convient à merveille pour restituer l’ambiance lourde du récit."