Le Mag


Exclusivité

Miki Montlló, de l'animation à la bande dessinée... Exclusivité
Trish Trash : glissez vers le futur ! Exclusivité
Le Juge, la République assassinée : une enquête d'Olivier Berlion Exclusivité

Le Juge, la République assassinée : une enquête d'Olivier Berlion

© Maxppp Alors que le grand public découvre sur les écrans l 'assassinat du juge du grand banditisme Pierre Michel dans "La French" de Cédric Jimenez, Olivier Berlion (l'auteur notamment de la série Tony Corso) a travaillé pendant plusieurs mois sur le juge Renaud, assassiné à Lyon en 1975. La mort du juge François Renaud, premier magistrat de la Vème République à avoir été assassiné, est un authentique mystère. Six juges se sont succédés durant 18 ans d’instructions. Des dizaines de témoins ont été interrogés, mais rien n’a jamais été trouvé et encore moins prouvé. Désormais les faits sont prescrits. Olivier Berlion, Lyonnais lui-même, nous racontera de l’intérieur ce drame qui a bouleversé la France du milieu des années 1970, alors qu'il n'avait que 6 ans. L'auteur s'est intéressé à l'affaire car son propre père a connu l'assassin présumé du juge Renaud. Comme une grande fresque vivante, au plus près des personnages : avocats, juges, truands, policiers, journalistes… les faits rapportés, sous l’angle de la fiction, seront toujours appuyés sur des témoignages sérieux, multiples et avérés. Aujourd’hui encore la vérité est étouffée et cet assassinat est l’un des grands scandales impliquant la justice, la politique et le milieu... Beaucoup d’ouvrages, d’enquêtes, d’articles, de films, ont relaté cette histoire ou s’en sont inspirée. Cependant jamais un récit n’a été raconté du point de vue de François Renaud. L’ambition de la série en trois albums est de mettre en lumière l’homme, son parcours, son combat, les valeurs pour lesquelles il s’est battu jusqu’à donner sa vie. La préface sera de Francis Renaud, fils du juge Renaud, touché par la démarche et le travail d'investigation d’Olivier Berlion. Dans son livre Justice pour le juge Renaud (aux éditions du Rocher), Francis Renaud soutient la thèse de l’assassinat politique et continue de combattre afin que la vérité éclate au grand jour malgré le non-lieu prononcé.   Une plaque commémorative décore les murs de la salle des pas perdus du Palais de Justice de Lyon. Discrète et oubliée...   Le premier tome de la série paraîtra en juin prochain et relatera l'arrivée en 1966 du juge Renaud à Lyon, ses premières affaires qui s'entrecroiseront avec son passé de grand résistant, son parcours de juge en Afrique et son engagement contre l'OAS. La ville de Lyon, en proie au grand banditisme, est alors surnommé par les journalistes "Chicago sur Rhône". En charge de dossiers brûlants, le juge Renaud, homme au caractère bien trempé, se verra attribuer rapidement le surnom de "Shériff".   Rough de couverture   Extrait du tome 1 du Juge (page 7) - première apparition du juge Renaud   Le Juge, la République assassinée d'Olivier Berlion à paraître aux éditions Dargaud en juin 2015.   Croquis de couverture   Tome 2 - Le gang des Lyonnais - à paraître Tome 3 - Chronique d'une mort annoncée - à paraître

Exclusivité

Blake et Mortimer - première mission réussie !

Une semaine à peine que le nouvel album de Blake et Mortimer - Le Bâton de Plutarque - est paru en librairies et déjà on constate un réel engouement autour de la toute première aventure des deux héros : les journalistes, les premiers lecteurs en dédicaces, les fans de la première heure... tous saluent le travail d'Yves Sente et d'André Juillard ! On se réjouit de voir que Blake et Mortimer ont toujours autant la cote 68 ans après leur création... Voici quelques-unes des critiques parues dans la presse et sur Internet (cliquez sur les images pour lire l'intégralité des articles) : "By jove, les fans de Blake et Mortimer vont être aux anges ! Avec Le bâton de Plutarque, Yves Sente, au scénario, et André Juillard, au dessin, ont concocté une véritable et très réussie préquelle du Secret de l’espadon." (Nice Matin) Lire l'article de Nice Matin "Espionnage, trahison, paranoïa, menace d'une troisième guerre mondiale, retour remarqué d'Olrik, séquence d'anthologie de parachutage nocturne au beau milieu du détroit de Gibraltar: on l'a compris, ce 23e album bien dans la tradition jacobsienne tient toutes ses promesses. Une intrigue riche à lire confortablement installé dans un fauteuil club du Centaur Club." (Olivier Delcroix - Le Figaro) Lire l'article du Figaro "Yves Sente nous offre ici l’album le plus référentiel dont l’on puisse rêver. (...) Un régal de clins d’œil ! A chaque page, tout comme lorsqu’on plonge dans un roman d’Agatha Christie, il ne faut négliger aucun détail : chacun d’eux tiendra son rôle dans le puzzle." (Francis Matthys de La Libre Belgique) Lire l'article de la Libre Belgique "Espions, traîtres, forces du bien contre empire du mal, machines volantes futuristes… les codes et le graphisme « ligne claire » de cette série mythique de la BD franco-belge sont respectés à la lettre dans ce 23e épisode, qui parvient néanmoins à renouveler l’intérêt pour les personnages, un peu à la manière d’un bon James Bond." (Le Progrès) Lire l'article du Progrès   "Réalisé par le duo Yves Sente et André Juillard (leur cinquième tome, déjà), cet excellent volume, fidèle à l’esprit de la saga historique, apporte de nombreuses réponses aux questions posées par les lecteurs." (Philippe Degouy de L'Echo en Belgique) Lire l'article de L'Echo "Un opus d’excellente tenue que transcende l’élégance du dessinateur André Juillard." (Lysiane Ganousse de L'Est Républicain) Lire l'article de l'Est Républicain " Si Sente a peaufiné le scénario que dire du dessin d'André Juillard ? Qu'il est brillant et totalement inspiré. André Juillard s'est désormais approprié l'oeuvre. Sa ligne claire est d'un réalisme subtil, souple (...)" (Jean-Laurent Truc du site La Ligne Claire) Lire l'article de La Ligne Claire "Un exercice de style audacieux et réussi, celui de la genèse des aventures de Blake et Mortimer !" (Nicolas Raduget de La Ribambulle) Lire l'article de la Ribambulle "Reprenant un principe cher à Jacobs, Yves Sente parsème son récit de mystères, dont il lève le voile à la fin. (...) André Juillard s’est définitivement approprié le dessin de Jacobs, avec une maturité et une « fraicheur » respectueuse de l’oeuvre originale." (Jacques Viel d'Un amour de BD) Lire l'article d'Un amour de BD Les lecteurs ne sont pas en reste ! Les premiers lecteurs de ce nouvel album saluent unanimement le travail des auteurs : Lire les commentaires sur BDGest, 1er site de référence sur la bande dessinée "Cette fois-ci, je le dis tout net, je me suis vraiment régalé. La satisfaction de retrouver mes deux héros dans une aventure servant de prologue au Secret de l’Espadon, se double de celle d’assister enfin à la rencontre de leur meilleur ennemi, Olrik." (Guineapig sur BDGest) On vous laisse vous faire votre propre avis... avant ou après le passage du Père-Noël !

Exclusivité
Blake et Mortimer - la chronologie Exclusivité
Exclusivité
P. Delaby : les premiers coups de crayon d'un maître Exclusivité
Achdé, la plume la plus fine de l'Ouest ! Exclusivité

Achdé, la plume la plus fine de l'Ouest !

Depuis près de quinze ans, à la suite de Morris, Achdé est le dessinateur de Lucky Luke. Avec brio, il a su coller aux traits du maître et  y ajouter au fil du temps son propre style, tout en restant fidèle à l'original. Un exercice toujours difficile pour les auteurs, mais un challenge passionnant pour qui, comme Achdé, a aimé Lucky Luke depuis l'enfance. A l'occasion de la parution de son 6ème album de Lucky Luke, Les Tontons Dalton, en librairies le 24 octobre, Achdé a gentiment accepté de nous ouvrir les portes de son atelier pour nous permettre de découvrir des crayonnés, recherches de personnages et essais de couverture.      Il est toujours passionnant de voir étapes par étapes la création d'un album. L'une des premières étapes consiste à découper le scénario pour correspondre à une planche de BD (ici la 1ère page)   Ici la dernière planche de l'album. Notez toutes les indications en marge ! Le plus difficile pour un dessinateur reprenant un univers est la création d'un nouveau personnage. Dans Les Tontons Dalton, un petit garçon va perturber à la fois la routine de Lucky Luke mais aussi de ses tontons... Les Dalton ! Voici un premier essai..." Finalement, le petit garçon sera brun comme ses tontons et le visage plus arrondi (il faut dire que pour ce qui concerne la nourriture il est très proche de son tonton Averell) Voici les versions définitives du neveu Dalton et une version... pour rire ! Une des scènes clés du nouvel album est l'arrivée de la joyeuse bande composée de Lucky Luke, des Dalton et leur neveu, à Rupin City. Comme on le voit ici, parfois certaines cases nécessitent un changement complet de cadrage pour une meilleure lecture... Dans cet album tout particulièrement, on voit de nouvelles expressions à notre cher Lucky... il faut dire qu'il a rarement autant été dépassé par une situation que face à ce petit garçon turbulent ! Encore un exercice très difficile pour tout auteur, la création de la couverture. Souvent en fin d'album, il est temps de choisir le dessin qui illustrera le mieux l'histoire pour les lecteurs qui ne la connaissent pas encore ! Voici un premier essai de couverture Voici un autre essai de couverture qui n'a pas été retenu pour l'édition classique mais qui sera tout de même la couverture du tirage de tête proposé par la seule librairie Bulles en tête à Paris ! (les deux versions seront disponibles le 24 octobre) Lucky Luke est un personnage historique du magazine Spirou, c'est donc tout naturellement dans l'hebdomadaire que les nouvelles aventures de Lucky Luke ont été pre-publiées tout l'été ! Voici le dessin qui illustra la couverture du numéro de Spirou avec les premières planches des Tontons Dalton   Et voici la couverture que vous retrouverez en librairies le 24 octobre ! Pour le plaisir des yeux, voici quelques demies planches du nouvel album au crayon (dont avant encrage et mise en couleurs) et un beau visuel de Lucky Luke pour Spirou encore : Rendez-vous le 24 octobre en librairies pour découvrir cette nouvelle aventure de Lucky Luke par Achdé, Laurent Gerra et Jacques Pessis !

BONUS INEDITS : XIII Mystery tome 6 Exclusivité
Paco les mains rouges : les bonus exclusifs du blog Exclusivité

Paco les mains rouges : les bonus exclusifs du blog

Paco les Mains rouges est le titre d'une nouvelle série (en 2 tomes) scénarisée par Fabien Vehlmann et dessinée par Eric Sagot. C'est l'histoire d'un jeune instituteur auteur d'un crime passionnel qui échappe à la guillotine mais se voit condamné au bagne à perpétuité. Son calvaire commence dès le voyage vers la Guyane. Là-bas, « Paco les Mains rouges », surnommé ainsi parce qu’il a commis un crime de sang, doit affronter la réalité d’un monde carcéral où règne la loi du plus fort, où il faut survivre à chaque instant sans avoir le moindre espoir de sortir libre.   Eric Sagot a accepté de nous ouvrir ses cartons à dessins pour nous donner un aperçu de son travail sur cet album, qui paraîtra le 6 septembre prochain. Le dessinateur a  en effet ramené de nombreux carnets de voyage des pays qu’il a visités. Plusieurs séjours en Guyane lui ont permis de réunir la documentation utilisée dans cet ouvrage. Un cahier graphique de 16 pages sera imprimé à la fin de l’ouvrage mais les dessins ci-dessous sont totalement inédits pour le blog et ne feront pas parties du cahier.   1ère recherche de personnages   Crayonnés et annotations pour préparation de planche   Vue d'une case   2ème recherche de personnages   crayonnés d'une planche   une case en couleurs   une demi-planche   une planche   porte du bagne   Pour découvrir Paco les Mains rouges, rendez-vous en librairies le 6 septembre :   

Les stars de la fin d'année chez Dargaud Exclusivité
Le Scorpion : les archives... du marketing ! Exclusivité
Pilotorama, cartes de voeux... les bonus Pilote ! Exclusivité

Pilotorama, cartes de voeux... les bonus Pilote !

Pour l’article de ce mercredi nous vous proposons à nouveau une immersion dans les archives du célèbre magazine Pilote, en vous faisant découvrir ses « petits plus », comme les pilotoramas et les cartes de vœux de fin d'année. Les Pilotoramas : Lors du numéro anniversaire des « 10 ans » de Pilote (oct.1969), on en a appris un peu plus sur le métier de « fabricant » de Pilotoramas, avec l’un de ses artisans, Louis Murtin. Il livre au cours d’une interview des anecdotes concernant cette rubrique constituée de « véritables dossiers construits par des spécialistes ». Louis Murtin y explique sa totale implication « Je m’arrête quand ça tire les yeux » ; « mes domaines de prédilection sont le Far-West et l’Histoire… Ce sont mes récréations ». Parmi les Pilotoramas d’auteurs célèbres de Pilote, voici celui de Godard et Charlier, tiré du numéro de Pilote d’octobre 1964. Il nous plonge au cœur de la rédaction de Pilote en l’an 2000. Godard et Charlier, en imaginant ce que sera la rédaction de Pilote au nouveau millénaire, tournent en dérision à la fois les fondateurs et les employés de la rédaction, soulagés de tous les petits tracas du métier par des machines-robots travaillant à leur place... Doux rêve qui malheureusement ne s'est pas (encore !) concrétisé ! Autre Pilotorama resté célèbre, celui de Gotlib et Mandryka, dans le numéro du 1er avril 1969. On y découvre HAL, ordinateur « fêlé » créé pour les besoins du film « 2001, l’Odyssée de l’Espace » et ensuite racheté par Pilote. Dans ce Pilotorama les auteurs se sont amusés à nous montrer HAL "à coeur ouvert", ils nous décrivent avec précision le fonctionnement de cet appareil formidable qui réalise entièrement seul le magazine !... Pratique mais, comme l'a apparemment expérimenté "Newton", son utilisation avait de quoi rendre fou ! Les cartes de vœux – cadeaux bonus Autres bonus célèbres du magazine, les cartes de voeux de fin d'année ! Nous avons choisi de vous présenter quelques-unes des cartes (à découper) présentes dans le numéro de fin d'année 1966 (vous les voyez ici recto et verso). Elles ont la particularité d’être signées par les grands noms du 9ème Art ! Jean-Michel Charlier et Uderzo ont imaginé pour l'occasion un grand événement : Tanguy & Laverdure réalisant l’exploit de passer Mach 2 (ce qui ne sera effectivement fait que quelques années plus tard). René Goscinny et Marcel Gotlib (Dingodossiers) tamponnent joyeusement la souris de Gai-Luron pour la nouvelle année et souhaitent surtout de l’humour aux lecteurs de Pilote, mais avec eux, la bonne humeur était toujours assurée ! Blueberry, sous la plume de Jean-Michel Charlier et Jean Giraud, soulève son chapeau aux dames et son acolyte Mc Clure sa bouteille à la santé des messieurs. Barbe-Rouge (de Jean-Michel Charlier et Hubinon) accompagné de Baba, Triple Patte et Eric, souhaitent une bonne année 1967 pleine d’aventures à bord du Démon des Caraïbes, spécialement décoré pour l’occasion. Dans un dessin drôle et décalé, typique de l’univers de l’auteur Fred, Philémon et son âne Anatole font des acrobaties pour la nouvelle année. Achille Talon et papa Talon (les célèbres héros de Greg) souhaitent une bonne année et une bonne santé aux lecteurs de Pilote ! Talon père l’arrose évidemment d'une petite bière… Et pour finir, la carte spéciale des rédacteurs en chef de Pilote, René Goscinny et Jean-Michel Charlier, patineurs dans l’âme, qui offrent un enchaînement de figures un peu déjanté pour la nouvelle année… Enfin c’était sans compter le sérieux Pradal !

Archives BD : les pubs de Cabu, Druillet... dans Pilote ! Exclusivité

Archives BD : les pubs de Cabu, Druillet... dans Pilote !

Lors de notre précédent article consacré à Pilote et la Présidentielle, nous évoquions ces auteurs qui avaient créés des publicités pour le magazine Pilote et nous vous montrions l'exemple d'une pub signée Jijé. Nous en avons retrouvé beaucoup d'autres, voici une petite sélection. Mais tout d'abord (époque de l'entre deux-tours oblige), une couverture du regretté Antonio Parras, parue le 25 avril 1974 (juste avant l'élection présidentielle anticipée). Pilote annonce dans ses pages un grand concours de printemps avec pour 1er prix : "la présidence de la République (la peau de banane est offerte en prime)." Parmi les publicités retrouvées, une nous a particulièrement amusée (pour de nombreuses raisons : le ton, le 1er prix du concours, le message... mais on vous laisse juge), elle fut créée par Tabary et Goscinny avec Iznogoud en vedette ! Page retrouvée dans le numéro de Pilote paru le 9 mars 1972. D'autres grands noms de la bande dessinée se sont prêtés à l'exercice. La plus ancienne publicité est parue le 29 octobre 1959 tout simplement dans... le tout premier numéro du magazine !!! Elle est signée Hubinon qui créera avec Jean-Michel Charlier la même année sa célèbre série Barbe-Rouge ! Dans ce même numéro, on découvre une publicité de Jidéhem sous forme de jeu-concours : L'auteur est familier de l'exercice puisqu'on retrouve régulièrement ses oeuvres publicitaires dans les pages de Pilote comme ici en juillet 1962: La création de planche de bandes dessinées scénarisée et dessinée par les auteurs n'était pas rare, comme on le voit encore une fois avec cette publicité de Jidéhem, cette fois scénarisée par Yvan Delporte, et parue en mars 1967 : Une publicité nous a également interpelée : en effet, difficile pour le consommateur de faire la différence entre la marque de vêtements Pipo et la bande dessinée mettant en avant un nouveau héros Pipo (qui s'avère être un fascicule publicitaire de 20 pages de BD). Cette page, signée des illustres Hermann et Greg, fut publiée en avril 1969, bien avant l'obligation légale de faire apparaître la mention "infomercial" (ou autres) dans les magazines... Pour finir trois pages de publicité (mais dans ces cas-là on en redemanderait presque !), parues respectivement en janvier et mars 1972, et avril 1974, signées Cabu, Claire Bretécher et Philippe Druillet : Si des sujets vous intéressent pour cette rubrique des archives BD Dargaud, n'hésitez pas à nous laisser vos idées en commentaire ! Rendez-vous pour le prochain article de cette rubrique le 23 mai prochain et sinon tous les mercredis pour un nouvel article du blog !  

Archives BD : Pilote et la Présidentielle Exclusivité

Archives BD : Pilote et la Présidentielle

Cette semaine, nous avons décidé de nous plonger dans le magazine Pilote, et actualité oblige, nous avons cherché à trouver des dessins évoquant les différentes présidentielles du XXème siècle. Après quelques recherches, on s'aperçoit que les auteurs ont peu croqué les candidats à la présidentielle à l'exception de Jean Solé, qui illustrait souvent dans les années 1970 des articles du regretté Guy Vidal, et qui a produit un grand nombre de couvertures cultes du magazine Pilote. Bien avant le génial Petit Livre de la Vème République d'Hervé Bourhis, un recueil est paru en 1981 intitulé Morceaux choisis de... Vè, signé Alexis, Solé et Jean-Michel, avec des scénarios de Guy Vidal et Claude Moliterni. Cet album, comme l'explique la 4ème de couverture signée Guy Vidal, regroupe des couvertures et "actualités" politiques parus durant le septennat de M. Giscard d'Estaing : "Cet album devrait éveiller votre curiosité sur deux plans : parce qu'il témoigne (même si c'est sur le ton de la farce) de certains moments de la vie de la Ve République ; et puis (surtout ?) parce qu'il vous offre la possibilité de conserver les rares dessins "politiques" d'auteurs de bandes dessinées prestigieux tels Solé, Jean-Michel et l'inoubliable petit père Alexis." Voici donc quelques-unes de ces couvertures, toutes parus en 1975... D'abord celle de l'album (datée de 1976) :   La couverture du Pilote mensuel de septembre 1975 :   La couverture du mois suivant, en octobre 1975, comme ça l'équilibre gauche/droite était respecté :   Pour le plaisir, deux autres couvertures de 1975 dont une "d'après Morris"...     En feuilletant d'anciens recueils ou numéros de Pilote, nous avons également trouvé dans un numéro de mars 1966 (soit tout de même près de 3 mois après les élections de décembre 1965... le mythique retard de Greg est-il en cause ?) des mots croisés Achille Talon : élection présidentielle... Que vous pouvez d'ailleurs vous amuser à faire (nous avons la solution) :     Et, sans aucun rapport avec le sujet qui nous occupe, mais nous voulions partager avec vous notre étonnement devant cette publicité (trouvée dans le Pilote de novembre 1974) pour une marque (que nous ne citerons pas, mais vous savez lire :) ), qui aurait été illustré par... Jijé en personne !    Cette découverte nous a d'ailleurs donné l'idée de notre prochain rendez-vous des archives de Dargaud du 9 mai prochain : les publicités les plus insolites dans Pilote !

Archives BD : hommage à Jean Giraud Exclusivité

Archives BD : hommage à Jean Giraud

Pour commencer cette rubrique des Archives BD de Dargaud, nous avons souhaité vous parler de Jean Giraud, alias Gir, dont la disparition début mars a tant affecté le monde de la bande dessinée. Ce premier article vous fait donc entrer dans les archives de Blueberry, nous permettant ainsi de rendre hommage à l'immense artiste qu'était Jean Giraud.   Tout d'abord, voici en photos, un aperçu du lieu d'archivage de Dargaud, situé au -1 des bureaux de Media Participations rue Moussorgski à Paris.     Les archives permettent de stocker : des exemplaires de toutes les éditions étrangères des albums Dargaud, mais également toutes les premières éditions des bandes dessinées Dargaud depuis 1975 et enfin les éléments divers de création d'un album. En recherchant dans les cartons annotés "Blueberry", c'est dans l'histoire de la bande dessinée même que nous allons plonger... En effet, pour la jeune génération, il est parfois compliqué d'imaginer comment les graphistes travaillaient sur les albums, sans ordinateur. Pour vous l'expliquer, voici différents logos (originaux), avec leurs annotations, créés par le studio Dargaud dans les années 1970.         Tous ces éléments étaient collés sur des calques par-dessus le dessin de couverture, afin de pouvoir composer cette dernière. Parfois les différents "morceaux" qui composent une couverture sont découpés et collés directement sur une reproduction du dessin avant l'envoi à l'imprimeur, comme on le voit ici avec une couverture de Pilote signée Gir :     Ou, comme on le voit ici, sur une publicité annonçant le retour de La Jeunesse de Blueberry en librairies :   Autre découverte dans les cartons "Blueberry", la première version des pages de titre des tomes 1 et 2 de la série :       Et, enfin, pour finir cette première incursion dans les archives Dargaud, voici la maquette du couvercle de la boîte puzzle Jean Giraud (appel aux internautes : si vous possédez un exemplaire de ce puzzle, pourriez-vous nous envoyer une photo de ce petit trésor ?)    Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain, 2 mai, pour un nouvel article sur les archives Dargaud qui traitera, calendrier oblige, de politique !

En exclusivité : le teaser du film Le Chat du Rabbin Exclusivité

Flash spécial

  • Giant T1 nommé au Prix des Libraires BD 2017 (mai/juin)

Retrouvez-nous sur facebook

Derniers articles