Le Mag


Expositions Goscinny : deux rendez-vous incontournables

A ne pas manquer sur Paris, deux superbes rétrospectives autour de l’œuvre de Goscinny

Actualités Expositions Goscinny : deux rendez-vous incontournables

On aurait pu croire que ce 40ème anniversaire de la disparition de René Goscinny serait bien triste... mais de l'opinion même de sa fille, Anne Goscinny (lors de la conférence de presse à la Cinémathèque) il s'agit d'une véritable fête qui s'organise cette fin d'année autour de deux événements pour rendre un juste hommage au talent et au génie du maître de la bande dessinée franco-belge. Tout d'abord au musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme où une exposition intitulée Goscinny - Au-delà du rire revient sur la vie du scénariste d'Astérix et Lucky Luke, et sur son parcours dans la bande dessinée. Ensuite, à la Cinémathèque de Paris, une exposition grandiose autour de l’œuvre cinématographique de René Goscinny. Les deux expositions sont totalement complémentaires et permettent de découvrir deux facettes de l'artiste. Découverte en photos.
Goscinny - Au-delà du rire (Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme - jusqu'au 4 mars 2018)

Le bureau de René Goscinny et sa mythique machine à écrire
On connaît peu René Goscinny, dessinateur, il a pourtant commencé sa carrière aux Etats-Unis avec des dessins de presse...
... et des illustrations dans des livres pour enfants
1956 - Dick Dicks, scénario et dessin de René Goscinny
Un dessin paru dans Le Moustique en 1952
Le numéro 0 de Pilote (1er juin 1959)
René Goscinny n'a peut-être pas créé le personnage de Lucky Luke, mais sa collaboration avec Morris de 1958 à 1977 nous a donné de merveilleux albums mythiques de la série !
René Goscinny, co-auteur avec Marcel Gotlib des Dingodossiers, mais également rédacteur en chef de Pilote... ET personnage de bande dessinée mélangeant joyeusement toutes ses casquettes sous le crayon de Gotlib !
René Goscinny et la grande aventure Pilote
Bien sûr René Goscinny c'est également Iznogoud avec Jean Tabary...
... mais aussi Le Petit Nicolas (avec Sempé) !
Et des répliques cultes dont certaines sont même entrées dans la langue française Devenir calife à la place du calife ou encore Etre tombé dedans quand on était petit...

Goscinny et le cinéma (Cinémathèque Française - jusqu'au 4 mars 2018 / Cité de la Bande Dessinée à Angoulême de juin à décembre 2018)

Une exposition pharaonique dédiée à la mémoire de Pierre Tchernia, le complice de Goscinny dans ses aventures cinématographiques
Comme au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, nous découvrons ici des dizaines de dessins de René Goscinny, comme ici la caricature de Peter Lorre...
La très belle salle consacrée au Petit Nicolas
Une salle Astérix à la mesure du succès télévisé et cinématographique du Gaulois le plus célèbre du monde
La salle consacrée aux adaptations de Lucky Luke avec des dizaines de documents permettant de comprendre le travail de scénariste de Goscinny sur ses adaptations
Le scénario de Daisy Town
En 1973, René Goscinny, Albert Uderzo et leur éditeur Georges Dargaud s'associent pour créer leur propre studio de dessin animé baptisé Les Studios Idéfix
dont voici le dessin original du logo
De très nombreux Dingodossiers de Goscinny et Gotlib sont consacrés au cinéma, les deux auteurs partageant le même amour pour le 7ème art
Souvenir du tournage du Viager, sur un scénario de René Goscinny et réalisé par Pierre Tchernia
René Goscinny était un grand amateur de Western, ici une des 4 planches de l'histoire écrite pour Gir (Jean Giraud) et parue dans Super Pocket Pilote n°1 en 1968
Des planches d'Alexis sont également à découvrir, sur les grands acteurs de l'époque - parues dans Super Pocket Pilote n°3
René Goscinny, qui a voulu à ses débuts travailler pour Walt Disney, est finalement parvenu à créer lui aussi des univers d'une grande richesse, totalement transgénérationnels, et dont les histoires s'exportent dans le monde entier... Walt Goscinny ? :)
Ce qui lui vaudra un césar d'honneur à titre posthume en 1978 pour l'ensemble de son oeuvre cinématographique

Bien sûr, ceci n'est qu'un aperçu des deux expositions particulièrement riches de documents inédits et originaux, visibles jusqu'au 4 mars 2018 à Paris !
A la cinémathèque, plusieurs rendez-vous seront organisés en octobre : le 4/10 à 20h projection du Viager (restauré), le 7/10 à 14h30 dialogue avec Alain Chabat, les 21/10 à 19h et 22/10 à 15h le spectacle de Stéphanie Cléau, Bruno Podalydès et Blutch Moi j'aime pas Lucky Luke...
Deux étapes indispensables pour tous les amoureux d'Astérix, de Lucky Luke, du Petit Nicolas, d'Iznogoud, des Dingodossiers, du Viager...

Retrouvez-nous sur facebook

Suivez Dargaud sur

facebook twitter youtube rss